Ce petit meuble en rotin, je l’ai chiné pour trois fois rien… 20 euros, une aubaine! J’ai tout de suite imaginé où il pourrait aller et ce que j’allais pouvoir y ranger/poser. Ni une ni deux, je l’ai emporté, ramené, nettoyé, astiqué et ai emballé les « poignées » abimées dans des lanières de jeans.

DSC_2768

Photo: mon atelier déco

DSC_2766

Photo: mon atelier déco

J’y ai ensuite placé mes plantes grasses et ma laine (enfin, une partie, car j’en ai beaucoup). Les petits paniers achetés aujourd’hui aussi et destinés à être placés dans l’entrée ont trouvé leur place à côté. Temporairement peut-être car j’aime changer de place ce genre de petits objets utiles et beaux.

DSC_2770

Photo: mon atelier déco

DSC_2758

Photo: mon atelier déco

DSC_2775

Et puis, j’ai profité de la lumière si particulière de la fin de journée pour shooter cette customisation express qui me plait beaucoup…

DSC_2771

Photo: mon atelier déco

DSC_2774

Photo: mon atelier déco

DSC_2781

Photo: mon atelier déco

Moralité: ne jetez pas vos vieux jeans (donnez-les moi ;-)) et découvrez ces deux belles adresses à Genval où j’ai déniché ce petit meubles et ces jolis paniers Little Vintage Lovers et Matières Nomades. Je vous reparlerai d’elles deux très vite!

Vous aimez?

29. mai 2016 · 12 commentaires · Catégories: DIY, Pure déco · Tags: , ,

Le cactus est tendance, alors ce dimanche, j’ai eu envie d’en fabriquer un, un peu comme un puzzle, que les enfants comme les adultes adoreront. Pour une fête thématique ou d’anniv, pour une déco temporaire et fun, c’est tout simple et gai à faire… C’est parti!

Matériel nécessaire:

* Du carton
* Un crayon et une gomme
* Un cutter et des ciseaux
* Un Posca
* Un cache-pot

Marche à suivre:

1. Tracez au crayon la base de votre cactus, et coupez(le au cutter

DSC_1840

Photo: mon atelier déco

2. Sur base de cette 1e forme, faites-en une deuxième, identique

DSC_1845

Photo: mon atelier déco

3. Tracez et découpez des « feuilles » secondaires, de tailles différentes. Gommez les traces de crayon.

DSC_1846

Photo: mon atelier déco

DSC_1851

Photo: mon atelier déco

4. Tracez et découpez votre second cactus, avec un « bras levé »

DSC_1847

Photo: mon atelier déco

5. Revenez au 1er cactus. Faites des encoches : au-dessus pour l’un, en-dessous pour l’autre, et emboitez-lez

DSC_1857

Photo: mon atelier déco

DSC_1860

Photo: mon atelier déco

6. Découpez aussi des encoches pour les « feuilles » et placez-les afin de visualiser votre cactus final

DSC_1864

Photo: mon atelier déco

DSC_1865

Photo: mon atelier déco

DSC_1867

Photo: mon atelier déco

7. Décorez les feuilles au marqueur peinture (type Posca). Variez les motifs

DSC_1872

Photo: mon atelier déco

DSC_1874

Photo: mon atelier déco

8. Il ne vous reste qu’à assembler les pièces et à placer vos cactus… Auprès de plantes grasses par exemple…

DSC_1878

Photo: mon atelier déco

DSC_1877

Photo: mon atelier déco

DSC_1883

Photo: mon atelier déco

DSC_1886

Photo: mon atelier déco

Ici, j’ai fait du grand format mais ça peut donner pas mal en miniatures par exemple, pour une déco de table ou autre. Tentés? 😉

Se retrouver en famille ou entre amis autour d’une belle table pour un brunch, c’est un moment essentiel et dont on a particulièrement besoin en ce moment… Être ensemble, bien manger, prendre le temps et savourer cet instant, le long week-end de Pâques va peut-être vous permettre de le faire, je vous le souhaite!

Mais c’est encore mieux si la table est fleurie et simplement décorée… Voici un DIY qui tranche un peu avec ce que je vous propose d’habitude. Je vous donne cette fois les éléments essentiels pour dresser une table festive ou simplement de saison.

1. Choisissez des tonalités qui s’accordent pour les différents éléments. Ici j’ai choisi du beige, du blanc, du jaune, et un peu de rose pâle.

DSC_1032

Photo: mon atelier déco

2. Mettez votre nappe et deux sets au milieu. J’ai aussi fait des lapins avec des serviettes en lin également. J’adore le lin car il n’y a pas vraiment besoin de le repasser et il donne un coté naturel et frais, ça fait du bien au printemps. Les deux sets sont volontairement disposés de travers, pour trancher avec le coté rectiligne trop dur…

DSC_1029

Photo: mon atelier déco

3. Dressez la table avec des éléments de vaisselle qui s’accordent et qui ne sont pas forcément ceux du quotidien. Ici, j’ai sorti les magnifiques verres de ma grand-mère, les assiettes qu’on garde pour quand on a des invités, et les coquetiers en plastique blanc vintage chinés lors d’une brocante…

DSC_0973

Photo: mon atelier déco

DSC_0989

Photo: mon atelier déco

4. Mettez des fleurs! Mais pas en centre de table, sur un coté afin de garder le milieu libre pour se voir, se parler et pour y déposer les plats par exemple.  J’ai choisi des tulipes (de saison), quelques plantes à bulbes qu’on garde facilement deux semaines (c’est de saison aussi), et de l’eucalyptus : c’est très tendance et on vous le donne quand vous achetez des fleurs, il suffit généralement de demander. En plus, il tient longtemps… On peut même ajouter des petits branchages bourgeonnants du jardin, comme j’en ai mis sur les assiettes.

DSC_1007

Photo: mon atelier déco

DSC_1002

Photo: mon atelier déco

5. Les détails qui font la différence… Pour parfaire la déco de table, j’ai simplement opté pour des petits origamis tout simples à réaliser: des poules et des lapins (tuto ici et ici), les enfants en raffolent.

DSC_1006

Photo: mon atelier déco

DSC_1020

Photo: mon atelier déco

J’ai aussi fait des bougeoirs hyper simples avec des pots de yaourt en verre.

DSC_1015

Photo: mon atelier déco

J’ai mis quelques brins de laine sur les coquetiers pour rappeler les brins d’herbe et de paille de la poule.

DSC_0974

Photo: mon atelier déco

Et puis j’ai posé deux mini tissages qui étaient bien dans les tons…

DSC_0997

Photo: mon atelier déco

J’espère que ça vous donnera envie de dresser une jolie table de Pâques et que vous passerez un week-end printanier et doux avec vos proches. À très vite…

Ce week-end a été placé sous le signe du jardinage… Ce n’était pas vraiment prévu mais grand soleil aidant, on a pas mal jardiné et ce dimanche, j’ai improvisé un terrarium avec mon grand…

Improvisé pas tout à fait en réalité car cela fait un petit temps qu’il me parle de son souhait d’avoir des cactus mais jusque là, je trouvais ça trop dangereux avec deux enfants et un chat. Mais voilà, j’avais deux grand vases que je n’utilisais plus dans mon buffet alors l’idée d’un terrarium m’a semblé être LA bonne idée. Ce matin, on a donc été découvrir une énorme pépinière/jardinerie pas loin de chez nous et on a trouvé notre bonheur…

DSC_0629

Photo: mon atelier déco

DSC_0628

Photo: mon atelier déco

En matière de terrarium DIY sur Internet, on trouve un peu tout et n’importe quoi, alors j’ai suivi les conseils qu’on m’a donné à la jardinerie et j’ai mis des galets au fond, puis un mélange de terreau et de granulés de lave volcanique. Mon fiston s’est appliqué pour disposer les différents éléments… J’ai juste pris le relais pour placer les cactus pour qu’il ne se pique pas.

DSC_0643

Photo: mon atelier déco

DSC_0644

Photo: mon atelier déco

DSC_0655

Photo: mon atelier déco

DSC_0650

Photo: mon atelier déco

Pour « nettoyer » les plantes à la fin, j’ai tout simplement utilisé des fins pinceaux. Au final, nous voilà avec deux terrariums tout propres et constitués de plantes variées… On a passé un chouette moment et le résultat est très très satisfaisant, regardez…

DSC_0666

Photo: mon atelier déco

DSC_0667

Photo: mon atelier déco

DSC_0661

Photo: mon atelier déco

Les granules de lave favorisent l’enracinement et sont riches en sels minéraux, j’espère que ça conviendra bien. Comme il ne faut pas beaucoup arroser ces plantes, je pense que ça va rester joli… On verra 😉

Ça vous plait?

Pas simple de trouver un DIY qui explique convenablement comment réaliser les oiseaux en origami… Or ceux-ci conviennent à différentes atmosphères, différents styles, ambiances ou encore utilisation. À Noël, je les avais réalisés à côtés de diamants pour un Noël géométrique et moderne.  D’ici juillet prochain, j’en ferai par centaine pour la déco d’un mariage (on s’en reparlera)… Et aujourd’hui, c’est pour la chambre de ma poulette que j’ai eu envie de les décliner. Une guirlande d’oiseaux en origami, dans une chambre d’enfant, ça amène de la douceur, de la légèreté, puis c’est super joli sans être gnangnan. Cerise sur le gâteau, ça coûte presque rien. Les conseils donnés dans le magazine de la boutique Westwing vont dans ce sens: de la douceur et des couleurs apaisantes, mais aussi des éléments ludiques contribuent à la réussite de la déco d’une chambre d’enfant.

DSC_0269

Je voulais vous proposer ce DIY en vidéo mais n’étant pas encore au point à ce niveau-là, voici des jolies photos que je maîtrise nettement mieux. Avec ces explications (regardez les photos ET lisez les instructions), l’oiseau en origami va devenir un vrai jeu d’enfant et vous allez rapidement avoir envie d’en faire plein! C’est parti…

DSC_0251

Matériel nécessaire :

– Du papier (carré ou A4) de maximum 80 grammes d’épaisseur
– Des ciseaux
– Du fil fin
– Une aiguille
– Du masking tape

Marche à suivre:

1. Premièrement, si vous partez d’une feuille A4, voici comment en faire un carré, la base de l’oiseau en origami. Pliez un triangle rectangle en suivant le long de la feuille et coupez le morceau rectangulaire qui dépasse. Gardez le pliage en triangle tel quel (carré plié en deux selon la diagonale)

etape 1

Photos: mon atelier déco

2. Pliez une deuxième fois le triangle en deux. Puis repliez un demi dans un sens et l’autre demi dans l’autre. Vous serez parfois amenés à faire une manipulation dans un sens, puis à retourner votre pliage pour la faire dans l’autre sens. Appuyez bien pour les plis soient bien marqués.

etape 2

Photos: mon atelier déco

3. Repliez maintenant le coin inférieur vers le haut. Puis retournez votre origami et faites la même chose de l’autre coté, comme sur les photos.

etape 3

Photos: mon atelier déco

 4. Dépliez maintenant votre origami pour revenir au triangle de base. Inversez alors les plis des deux petits triangles qui « sortent », afin qu’ils « rentrent »

etape 4

Photos: mon atelier déco

5. Refermez votre pliage, retournez-le, et soulevez les ailes une par une (d’un coté puis de l’autre)

etape 5

Photos: mon atelier déco

6. Pliez le bec dans un sens puis dans l’autre, en marquant bien le pliage, puis inversez-le: faites « rentrer » ce morceau vers l’intérieur

etape 6

Photos: mon atelier déco

7. Mettez votre oiseau le dos vers vous et effectuez le pliage de la queue. Pour cela, aplatissez depuis le dos en formant un losange, comme sur la photo. Et voilà, votre oiseau est terminé!

etape 7

Photos: mon atelier déco

8. Faites-en plusieurs, de tailles et de coloris différents

DSC_0201

Photo: mon atelier déco

9. Assemblez-les à l’aide d’un fil et d’une aiguille que vous piquez au milieu du dos. Attention, si vous piquez au niveau de la tête, il tombera vers l’avant, et si vous piquez trop près de la queue, il penchera fort vers l’arrière. Pour qu’il tienne sur le fil, collez simplement un petit bout de masking tape autour du fil pour « bloquer » l’oiseau. Vous pouvez aussi faire un nœud mais c’est plus fastidieux. Enfin, j’ai ajouté quelques tout petits morceaux de masking tape entre les oiseaux pour donner du rythme et apporter une petite touche de doré.

DSC_0205

Photo: mon atelier déco

Il ne vous reste plus qu’à suspendre votre guirlande dans la chambre… Vous voyez ici que pour la chambre de ma fille, Camille, j’ai mis les couleurs douces de sa chambre: du gris, un peu de rose (mais pas trop), une peu de jaune et quelques subtiles touches de doré (fil et masking tape).

DSC_0282

Photo: mon atelier déco

DSC_0265

Photo: mon atelier déco

DSC_0260

Photo: mon atelier déco

DSC_0259

Photo: mon atelier déco

Lorsque Camille s’est couchée le soir où j’ai installé sa guirlande, elle l’a pointé du doigt en disant « waouw »… Pari gagné! À vous de jouer!

Début décembre, j’ai donné mon premier atelier déco/créatif dans une boutique montoise : l’atelier d’Inès. Sa pétillance et son univers m’ont tout de suite convaincue qu’elle était une partenaire idéale pour mes ateliers. Objets déco, thé, bijoux, laine, cartes… il y a vraiment plein de chouettes choses à dénicher aux quatre coins de cette boutique. Dès l’arrivée, le coin laine fait rêver toute tricoteuse… Ensuite, dans la première pièce, il y a la chaleur d’un poêle à bois… autant vous dire qu’en période de Noël c’est particulièrement plaisant…

atelier 1

Photos: mon atelier déco

atelier 2

Photos: mon atelier déco

atelier 3

Photos: mon atelier déco

atelier 5

Photos: mon atelier déco

atelier 4

Photos: mon atelier déco

Puis dans la seconde pièce il y a une grande table pour les ateliers… Celui que j’ai donné début décembre s’est super bien passé. Tout d’abord, parce que les participantes étaient des filles calmes, et concentrées. Autant vous dire que pour faire de l’origami, il fallait une sacrée patience. Alors, on s’est appliquées, on a papoté, Inès nous a servi un délicieux thé… Ce samedi matin à l’atelier d’Inès était très chouette et tout à fait dans l’ambiance d’un atelier de Noël…

atelier 6

Photos: mon atelier déco

atelier 7

Photos: mon atelier déco

atelier 8

Photos: mon atelier déco

En fait, je n’ai pas encore vraiment trouvé mon rythme de croisière et j’ai tout plein d’idées encore en tête… mais s’il y a bien une chose qui se dégage déjà très fortement, c’est que la part créative et la part conviviale sont bien équitables, comme il se doit. Se retrouver autour d’une table pour prendre le temps de créer, dans une chouette ambiance, je le retrouve et c’est tout à fait l’idée que j’avais en ma lançant dans cette aventure.

Alors en 2016 je vais continuer à développer ces ateliers, et je vais créer une section claire sur le blog qui y sera consacrée, comme ça vous pourrez retrouver les dates et les thèmes bien à l’avance.

Et pour découvrir l’atelier d’Inès, voici son site, et son adresse: chaussée de Beaumont 75 à 7000 Mons.