Je ne suis pas très très productive en ce moment car je suis en production intensive de tissages et de macramés pour le marché de noël de Godinne auquel je participe le 16 décembre.

Mais cette thématique de notre collectif Belgomums me tenait fort à cœur: en novembre, le Hygge a plus que jamais sa raison d’être. Vous avez peut-être lu ce fameux bouquin qui vante cet art de vivre à la danoise. Je ne vais pas toute vous réexpliquer, mais plutôt vous montrer comment ça s’applique à la maison. Sur base du manifeste du Hygge, je me concentre sur 5 points essentiels…

Photo: monatelierdeco

Refuge

Face à l’hiver qui s’installe, et face au climat un peu morose qui peut l’accompagner, j’apprécie particulièrement de me poser dans mon canapé ou mon fauteuil avec mes miens. J’ai énormément de mal à lâcher prise, prendre du temps pour moi, ou juste me poser. Pourtant, depuis le congé de Toussaint, je m’offre ces petits moments. Souvent c’est le samedi ou le dimanche après-midi, à l’heure où loulou et Camille font la sieste. Avec Basile, on adore se mâter un Disney ou mon émission de déco favorite (la maison France 5) blottis dans le canapé.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Ambiance et confort

À ce moment-là, généralement, on allume des bougies, on se blottit dans les coussins en velours, le plaid (home made) sur les genoux, et le téléphone dans une autre pièce (pas à chaque fois mais le plus souvent, oui). La douceur et la chaleur, la belle lumière des bougies, leur odeur (fleur d’oranger naturelle pour le moment)… c’est plaisant. Parfois, ce n’est qu’une petite heure, mais c’est déjà bénéfique.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Plaisir

On se fait plaisir avec des choses sucrées. Je ne cuisine pas, sauf la pâtisserie. Et ça fait partie des principes du Hygge de prendre du temps pour ça: le « fait maison ». Assez bizarrement, l’été, je ne pâtisse pas beaucoup… mais je me rattrape l’hiver. En ce moment, j’ai des envies de cougnous et de galettes! Basile est adepte du chocolat ou du verre de lait devant le Disney, et moi je suis une grande adepte du café: sa chaleur et son goût sucré me rassurent.

Sur cette photo, du cake à la purée de châtaignes, ramassées dans les bois lors d’une balade dominicale…

Photo: monatelierdeco

Être ensemble

Qu’on s’offre ce moment à deux Basile et moi, ou à 4 avec la petite sœur et le mari, le but, c’est d’être ensemble et de prendre le temps de se parler aussi, de choses légères, et de rire bien sûr, on de se raconter des secrets, faire des jeux de société…

Photo: monatelierdeco

Un intérieur Hygge

Enfin, pour rendre son intérieur Hygge, on joue sur plusieurs aspects qui trouvent naturellement leur place chez moi: les bougies, les éléments évoquant la nature (les plantes notamment), le bois, les livres (moi c’est surtout les beaux magazines), les textures, le vintage et les couvertures et coussins. Bien sûr, quand on peut avoir le feu de cheminée en prime, c’est le top. Chez nous, les cheminées ont été enlevées malheureusement, mais quand on a ça en plus, c’est le top.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Et vous, le Hygge, ça vous parle? Si vous voulez approfondir la méthode, je vous suggère de découvrir le guide Hygge Thérapie: ou comment adopter l’art de vie à la danoise. Ce sont mes deux copines blogueuses de La vie en plus joli qui en sont les auteures… Je ne l’ai pas encore découvert mais j’ai hâte de le faire… Bravo les filles!

2 commentaires

  1. Hello Gwen,
    On adore ta méthode Hygge en cinq points, surtout le concept de « refuge » ! Et on prendrait bien un part de ton cake à la purée de châtaignes, miam !
    Merci d’avoir mentionner notre guide, ça nous fait super plaisir.
    Bisous !

  2. Waouh ! belle ambiance feutrée … J’aime !!
    Contente de t’avoir revue l’autre jour.
    À bientôt au marché de Noël à la vieille grange de Godinne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *