Vous en avez sans doute entendu parler: le bullet journal est l’élément indispensable pour une organisation optimale. J’ai toujours été un peu maniaque et assez fanatique d’un agenda et de to do bien complétés. Seulement, depuis plusieurs mois (voire années), j’ai sérieusement calmé mes ardeurs en la matière. Mais depuis que j’ai diversifié mes activités, entre mon job, les enfants, le blog, les ateliers et les projets divers, revenir à une organisation plus « cadrée » s’impose. J’ai entendu parler du bullet journal et après avoir lu quelques articles de blog consacrés au sujet, j’ai décidé de me lancer. Enfin, ce sera dès le 1er novembre et à ma façon. Je ne compte en effet pas passer des heures là-dessus. Grâce à la vision du bullet journal de ma copine Nath d’Atelier 292, je sais que ce n’est pas si contraignant que ça. Je le veux efficace avant tout (5 minutes chaque soir pour le compléter), et juste un peu créatif pour le rendre agréable.

Organisée…

Je ne vais pas ici revenir sur toute la conception d’un bullet journal (pour ça, je vous renvoie vers les articles très complets d’Atelier 292 et de Lilikus), mais juste vous dire qu’en gros, il s’agit d’un agenda et d’une to do mixés. On prévoit une vision à long terme avec un agenda annuel (pour les vacances, les mariages, les anniversaires, etc.), puis en début de chaque mois, on se fait une petite page mensuelle, et après, on détaille chaque semaine sur deux pages. Et là, ce sera super utile pour moi car j’ai besoin de « dispatcher » mes tâches, de catégoriser les tâches maison, blog, ateliers, activités… J’ai besoin d’avoir une vision claire des choses et j’éprouve toujours un certain plaisir à cocher les tâches accomplies sur mes to do. Mais en ce moment, c’est très brouillon et ça ne me plait qu’à moitié… D’où l’idée d’opter pour le « buljo ». En plus, tout est dans le même cahier.

Après, grâce aux bullets (d’où le nom), on peut marquer les événements urgents, ceux accomplis, ceux à reporter à plus tard, etc. avec des symboles qu’on personnalise à sa guise.

Plus loin, on peut également dresser des listes d’idées d’articles, de films ou séries à voir, de bouquins à lire, d’achats à faire, etc. On s’y retrouve facilement en numérotant toutes les pages et en créant un index au début du journal. Alors bien sûr, pour la mise en place, il faut un peu de temps. J’ai passé deux heures à numéroter les pages, créer l’index, l’agenda annuel et débuter la mise en page de novembre mais une fois que c’est fait, ce n’est plus à refaire 😉

dsc_0399

Photo: mon atelier déco

Créative…

Question créativité, il y a de vraies artistes du bullet journal, qui dessinent des trucs de malade et font de leur cahier une véritable oeuvre d’art. Ce n’est pas mon objectif mais j’ai quand même envie d’un peu d’esthétique sur ce cahier. Alors je me suis amusée à tester des calligraphies, dessiner des petits motifs avec les jolies couleurs Stabilo et j’y ai apposé mon masking tape favori. Bien sûr, ce n’est que le début et tout cela est à affiner/améliorer mais j’ai dit que je voulais faire assez simple donc je ne place pas la barre trop haut. J’avais surtout envie de voir où j’allais et apprivoiser l’objet. Même si je suis un peu accro à mon smartphone, j’aime le contact avec le papier pour ce genre de chose et cela permet de se sortir un peu la tête des écrans…

dsc_0408

Photo: mon atelier déco

dsc_0391

Photo: mon atelier déco

dsc_0395

Photo: mon atelier déco

Inspiration

Pour trouver plein d’idées de calligraphies, de mise en page et de motifs égayants, évidemment, c’est sur Pinterest que ça se passe (voir mon tableau bullet journal). Voici quelques idées si vous avez envie de faire simple ou… très élaboré!

daily-log

Photo: Atelier 292

df6782000e831aac6624cebad46c677f

Photo via Coffee please

e5d846320a6820a691f35a37352eeb29

Photo via Le souci du détail

Vous avez déjà un bullet journal? Vous avez aussi envie de vous lancer? N’hésitez pas à en discuter ci-dessous, je serai ravie d’avoir vos retours, conseils, idées, etc. Pour ma part, je partagerai quelques photos de l’évolution de mon buljo sur Instagram (si vous ne me suivez pas encore, c’est le moment de me rejoindre ;-))

Je vous en a ans déjà parlé dans mon article d’inspiration pour une chambre d’adulte: Loulou et moi allons transformer la salle de jeux en chambre et nous allons remonter la salle de jeux à l’étage, à côté de la chambre des petits loups. Du coup, forcément, je vais m’amuser à leur installer un super endroit rien qu’à eux… Un temple à amusements (et à bêtises ;-))

Alors, comme on n’a jamais assez d’inspiration, j’ai cherché sur Pinterest de chouettes idées correspondant à mes envies, à leurs envies aussi, bien sûr, mais aussi à la capacité d’aménagement de cette pièce. Je vous livre ces quelques idées facilement réalisables

Les fameux coffres du géant suédois, en enfilade… Très pratiques pour ranger de nombreux jouets, ils sont aussi une surface de jeu très pratique, voire un petit bureau si on met une longue planche par dessus.

http://petitandsmall.com/moder-boys-room/http://www.justrealmoms.com.br/ideias-para-decorar-as-paredes-do-quarto-de-bebe/http://www.thebooandtheboy.com/2015/06/kids-rooms-on-instagram.htmlhttp://caro-inspiration.blogspot.be/http://mommo-design.blogspot.be/2013/05/girly-diy.html?m=1http://www.mommodesign.com/

image

Photo via Geeky Girl

image

Photo via Petit and small

Un petit espace bureau pour dessiner et bricoler. Parce que mon grand Bilou à son bureau pour les devoirs, mais j’ai envie qu’ils aient toujours des crayons et des feuilles à disposition pour laisser parler leur créativité… Ou jouer à la dînette, le jeu universel qui marche à tout âge!

image

Photo via Just real moms

Un tipi… Je pense que ça ne doit pas être bien compliqué à réaliser, alors je vais me lancer et leur confectionner une cabane. Ca aussi ça marche avec les garçons et les filles, les petits comme les plus grands…

image

Photo via The boo and the boy

Un coin doux… C’est comme ça qu’on l’appelle ici. On n’en n’a plus pour le moment mais une petite banquette avec quelques coussins et de la lumière douce pour lire, ils adorent…

image

Photo via The boo and the boy

image

Photo via Caro inspiration

Des rangements originaux… Pour donner du peps à leur univers, j’aime l’idée de custom oser des coffres en bois comme ceux-ci

image

Photo via Mommo design

Une phrase: « Just wanna have fun »… Je n’ai pas besoin de vous expliquer pourquoi elle me plait 😉

image

Photo via Mommo design

J’ai bien sûr hâte de mettre tout ça en pratique et de tout vous montrer… Vivement novembre qu’on s’y mette!
Et chez vous la salle de jeux des kids, c’est comment? Quelles sont vos petites idées favorites dans cette sélection?

C’est incontestablement l’une des couleurs phares de cette saison: le moutarde. J’adore cette couleur et j’avais envie de vous proposer quelques associations judicieuses.

Tout d’abord, soyons clairs, c’est une couleur qu’il vaut mieux utiliser à petites doses: le total look jaune moutarde, c’est too much selon moi.

Avec du gris et du bleu marine, vous êtes sûrs de ne pas vous tromper….

image

Photo: Côté Maison

Dans ces deux intérieurs, l’équilibre est parfait…

image

Photo via The Design Chaser

image

Photo: Inside Closet

Associé à du bleu un peu plus turquoise, ça matche également…

image

Photo via Happy Interior Blog

Avec des couleurs plus pastel, plus douces, l’accord est parfait à mon goût…

image

Photo: Linge particulier via Couleur locale

Avec des matières naturelles, cela fonctionne également très bien…

image

Photo via Planète Déco

Plus osé mais j’aime assez: associer le moutarde au bordeaux…

image

Photo via Pinterest – Bureau 110

Plus chaleureux: avec du marron…

image

Photo: Homify

Et quand le moutarde est un peu passé, délavé, c’est du plus bel effet…

image

Photo via Apartment 34

Enfin, si vous voulez éviter une trop grosse prise de risque, je vous conseille d’opter pour une pièce passe-partout, qu’on peut facilement changer de place comme des coussins ou un plaid…

image

Photo: Peace and wool

À la maison, on a opté pour des fauteuils, un peu comme celui ci-dessous, mais je vous en parlerai dans un prochain article 😉

image

Photo via Daily Home Decoration

Si vous voulez encore plus d’inspiration, je vous invite à consulter mon tableau Pinterest consacré à cette couleur, parfaite pour l’automne 😉

Et vous, le jaune moutarde, vous aimez? Quelle est votre association de couleur préférée?

Jeter, donner ou revendre le superflu, se concentrer sur l’essentiel, retrouver des armoires qui respirent… Comme beaucoup de monde en ce moment, j’ai décidé désencombrer ma petite maison. À vrai dire je le fais en continu mais « en surface ». Là, un vrai du tri/rangement en profondeur s’imposait.

Grâce à mon amie Audrey, j’ai attaqué par la phase la plus périlleuse: la garde-robe. Celle des kids, c’est assez facile, d’autant que le week-end prochain, avec mes copines Belgomums, on organise un vide-dressing. Il va me permettre de revendre leurs plus jolis habits devenus trop petits, mais aussi de désencombrer leurs armoires (et le grenier). N’hésitez pas à venir y faire un tour, il y aura de sacrées affaires à faire!

dsc_0365

Photo: mon atelier déco

dsc_0363

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Ça c’est la petite tenue de rentrée des classes de Camille déjà prête pour novembre 😉

J’en reviens à mon petit dressing et à mon amie. Le rangement, ça me connait. Si j’ai fait appel à elle, c’est donc tout simplement parce qu’en mode, je suis un peu à la ramasse: je pense pratique et classique avant tout. Seulement voilà, à force de traîner sur Pinterest le soir, on a envie d’être un peu stylée. Ne me dites rien, je sais que vous voyez de quoi je parle 😉

On a donc passé toutes mes fringues en revue le temps d’une matinée, et elle m’a dit ce qu’il fallait que je garde et ce que je devais absolument oublier. J’ai ainsi appris que les leggings, c’est fini. Elle m’a conseillée sur certains gilets (que je possède en trop grande quantité) et modèles de robe également. Pour les robes, ça n’a pas été simple car en réalité, je n’en porte que très rarement et j’ai eu un peu de mal à me décider à mettre certaines de côté… mais il le fallait! Elle m’a également conseillé de garder ma base classique mais de jouer sur les accessoires. Au bout des quelques heures, mon homme a pu retrouver sa partie de garde-robe rien qu’à lui, j’ai récupéré une bonne vingtaine de cintres, mes fringues respirent et mes draps ont pu retrouver leur place dans notre dressing (et plus celui des enfants). Je me suis aussi occupée des habits de mon amoureux et je vous laisse deviner que ça a été beaucoup plus simple 😉 Regardez un peu les armoires bien rangées que j’ai désormais…

dsc_0377

Photo: mon atelier déco

dsc_0382

Photo: mon atelier déco

dsc_0379

Photo: mon atelier déco

dsc_0370

Photo: mon atelier déco

dsc_0372

Photo: mon atelier déco

dsc_0376

Photo: mon atelier déco

Et hors de question de les remplir aveuglément désormais: je n’achète pas beaucoup de fringues non plus, mais dorénavant, j’irai à l’essentiel et achèterai plus « éthique ».

Je vous laisse avec quelques looks que je convoite. Baskets ou boots, jeans ou pantalon un peu plus large, gros gilet et grosse écharpe, veste en cuir… Voilà ce qui compose déjà principalement ma garde-robe, je ne devrais donc pas avoir grand chose à acheter 😉

827eb286a1636c3171835430e7d303c4

Photo: June Sixty-Five

2bd94d02023c8247fb2ed553cfae59c5

Photo: Humanoid

d9dfe874115ed9a3a0ab4a558817d450

Photo: June Sixty-Five

b762e9aabce562e8fb3e7c81cffaedc6

Photo: Next

On a eu une super fin d’été, résultat: tout s’est emballé au potager. Les plants de potimarron et d’aubergine, dont on attendait plus grand chose, nous promettent une petite récolte… On a plein de salades, de courgettes jaunes, de butternuts. On a eu des haricots alors que les limaces avaient presque tout mangé, et puis les bettes et le chou frisé continuent de donner. C’est pas fini: on va encore avoir de la mâche, des épinards et des scaroles… Au final, on a eu un été difficile mais grâce au temps magnifique qu’il a fait fin août et en septembre, on est ravis ce cette première année de culture et de récolte.

dsc_0300

Photo: mon atelier déco

dsc_0304

Photo: mon atelier déco

dsc_0311

Photo: mon atelier déco

dsc_0314

Photo: mon atelier déco

dsc_0317

Photo: mon atelier déco

dsc_0320

Photo: mon atelier déco

Pour célébrer tout ça, et finaliser ma chouette collaboration avec Wolf Garten, on a organisé une après-midi avec des blogueuses au top. Au programme: Visite du potager et petits conseils jardiniers – Atelier semis de mâche et suspension en macramé – Dégustation de produits du potager.

dsc_0307

Photo: mon atelier déco

dsc_0321

Photo: mon atelier déco

dsc_0323

Photo: mon atelier déco

dsc_0336

Photo: mon atelier déco

Au menu, il y avait un velouté de butternut à la thaï, du chou kale façon soupe au pistou et un tian de courgette jaune, feuilles de bette et riz. Le tout préparé avec talent et servi par mon chef de mari.

dsc_0324

Photo: mon atelier déco

dsc_0330

Photo: mon atelier déco

dsc_0332

Photo: mon atelier déco

dsc_0339

Photo: mon atelier déco

Avec Laurence de Forty Five, Nathalie d’Atelier 292, Meggan de Fouett Magic, Audrey de L’une et l’autre et Vanessa de La Dinette des Grandes (qui n’est pas sur la photo car elle photographiait un joli petit chat ;-)), on a passé une superbe après-midi d’été à papoter entre filles… du potager, de cuisine, de créations et de trucs de nanas aussi 😉 Bref, l’apothéose d’une saison au potager!

Comme vous l’avez remarqué sur ma nouvelle bannière, mon atelier déco se dote de « kids stories » ponctuellement, parce que j’ai choisi de réunir mes deux univers sur le même blog. Et avec le collectif de mamans blogueuses Belgomums, c’est d’éducation qu’il est question en ce mois de rentrée.

J’ai longtemps cogité cet article et au final, certaines choses qui ont aidé mon fiston dans son apprentissage me sont apparues comme évidentes. Quelques principes éducatifs qu’on teste avec ma petite aussi…

educ-1

Photo: mon atelier déco & kids stories

* La planète des Alphas et le passage chez la logopède

En première primaire, Basile apprend à lire et cette méthode est utilisée. Au départ, il y a une histoire et chaque lettre est un personnage: le i est une frite, le f une fusée, le b une botte, etc.

Grâce à un peu plus d’un an de logopédie, mon fiston connaît déjà les Alphas. Une rhinolalie ouverte (pour faire simple, certains sons passent par le nez) nous a menés chez une jeune femme qui se lançait dans le métier et qui a énormément aidé notre fils. Il avait à peine 4 ans à l’époque et on a même parfois essayé de nous dissuader de faire quelque chose, prétextant que ça allait passer tout seul… Oui sauf que Basile souffrait de ne pas être compris et qu’une autre amie logopède nous avait dit, à raison: « au plus tôt au mieux ». Et ce fut le cas: Sylvie, la logopède vers laquelle on s’est tournés, est parvenue à faire des miracles en faisant travailler Basile tout en jouant. C’est sûr, ça n’a pas toujours été simple mais jamais il n’est allé chez elle en râlant, au contraire!

Tout ça pour dire que face à un souci comme celui-ci, il faut parfois se battre pour trouver des personnes qui pensent au bien-être de l’enfant. Chez Sylvie, il a fait des bons énormes en avant et a appris des choses qui lui sont encore très utiles aujourd’hui. Un exemple simple: Sylvie a appris à Basile des gestes à faire pour réussir à sortir certains sons ou mots: pour dire « jusque » et pas « juste » par exemple, les c et les t posaient notamment problème. Et aujourd’hui encore, quand il bloque, on les emploie. Parmi les mots de vocabulaire qu’il devait apprendre il y a 15 jours, il y avait « macadam »… Impossible à sortir pour Basile, jusqu’à ce que son papa ne fasse les gestes… Une fois et c’était bon, maintenant le mot est acquis et prononcé correctement, comme par magie.

* Les moments privilégiés

Autre idée pour accompagner son enfant qui grandit de manière positive: les moments rien qu’à deux avec papa ou maman. Tant mon grand que la puce ont besoin de passer du temps avec un de leurs parents. Ça va de la virée chez Ikea à une heure au potager ou encore un atelier culinaire… C’est un temps où on se parle, où on écoute son enfant et parfois on lui apprend des choses en s’amusant. Le top c’est que c’est gai pour nous aussi 🙂

educ-3

Photo: mon atelier déco & kids stories

* Éradiquer la colère

Au moment du « terrible two » et même plus tard, on a tenté d’expliquer à nos enfants qu’ils avaient le droit d’être en colère mais qu’il fallait le faire sortir. Alors en vacances, il est arrivé à Basile de jeter sa colère dans la rivière, ou encore de la jeter par terre et de la piétiner. Après, on revient au calme et on discute de ce qu’il s’est passé.

* Le rituel du soir

C’est un grand classique mais pour moi ça fait partie de l’éducation des enfants: leur ouvrir les portes à de beaux rêves et à la créativité en lisant une histoire, et en chantant aussi. Tous les soirs, ils ont droit à une histoire et deux chansons et cela permet de revenir au calme et de prendre du temps pour lire des livres

* Le yoga

C’est tout neuf à la maison mais les bienfaits du yoga ne sont plus à démontrer. Ça marche pour les grands mais aussi pour les petits. Pour se détendre et se calmer après l’école, 10 minutes de yoga permettent d’apprendre à respirer calmement et à se vider la tête. Pomme d’Api propose des postures très adaptées et efficaces pour les petits.

Les Baladins et le rugby, l’apprentissage de la vie

L’esprit d’équipe et le fair-play incomparable du rugby, la solidarité et la débrouille des mouvements de jeunesse, voilà deux écoles de la vie qui ne peuvent que faire du bien à mon fiston…

educ-2

Photo: mon atelier déco & kids stories

Voilà par quoi passe l’éducation à la maison. On a des enfants qui sont assez cadrés mais on poursuit un objectif qu’on garde tout le temps en tête: qu’ils apprennent en étant bien dans leurs baskets

Et chez vous, vous avez des clés pour une éducation heureuse?