Ces jours-ci, nos 4 glycines ont atteint leur pic de floraison: violet flashy et odeur divine compris. Maintenant elles vont commencer à devenir plus pâles puis laisser le feuillage envahir tout.

Comme il a fait super beau le week-end dernier, on a repeint les murs du jardin et j’ai revu la structure en bambous des glycines (logique vu qu’elles ont pas mal poussé en 4 ans). Les azalées sont également en fleur… Bref, le décor était complètement planté pour que je fasse quelques photos des suspensions pour plantes en macramé comme celles qui je vous propose de réaliser en atelier.

Il y a la bicolore, avec du fil qui ressemble à de la corde…

DSC_1703

Photo: mon atelier deco

DSC_1710

Photo: mon atelier deco

DSC_1711

Photo: mon atelier deco

DSC_1705

Photo: mon atelier deco

Puis il y a la suspension fabriquée à l’aide de fil trapilho, plus sobre et toute douce…

DSC_1723

Photo: mon atelier deco

DSC_1724

Photo: mon atelier deco

DSC_1728

Photo: mon atelier deco

DSC_1727

Photo: mon atelier deco

Allez, voilà encore quelques vues de la cour en fleurs… avec Kariba qui a essayé de s’incruster pendant le shooting 😉

DSC_1751

Photo: mon atelier deco

DSC_1745

Photo: mon atelier deco

DSC_1757

Photo: mon atelier deco

DSC_1744

Photo: mon atelier deco

DSC_1739

Photo: mon atelier deco

DSC_1733

Photo: mon atelier deco

Je suis sûre que maintenant, vous mourez d’envie de réaliser vous-même votre propre suspension pour plante en macramé… Facile, je vous le propose en atelier à Bruxelles, Liège et Mons. Il ne reste qu’à choisir la date qui vous convient le mieux et réserver 😉

affiche macrame lavallee

affiche macrame liege 11 juin

affiche macrame ines 18 juin

Ce soir, j’avais envie de vous parler d’une tendance que j’adore et qui est un peu dans la même veine que le tissage: le macramé. Directement reliée au style « Kinfolk » elle aussi, cette technique revient en force et les suspensions habillent joliment les murs de nos intérieurs.

On les aime immenses en tête de lit majestueuse…

11172008813_b297c5bdc8_o

Photo: Sally England

dbd88bba680695dadf8da89367945ce9

Photo: Etsy RanranDesign

Épais, il habille un mur dans un couloir, une entrée, un escalier…

48f649970709fe3c2096246f734fad73

Photo: Etsy MacroMacrame

En plus petit format, le macramé se fait poétique, conçu comme un dream catcher…

macrame

Photo: edeneve.macrame

Certaines créatrices, comme Emily Katz, vont plus loin et proposent un autre usage du macramé. Je suis fan de ce lit qui se veut à la fois esthétique et confortable…

emily-leela-1

Photo via Tea Cup Tea

Un peu moins simple à installer, ce hamac me fait rêver aussi!

white-hammock-473x700

Photo: Patina Rentals

Et puis, certaines d’entre vous l’ont peut-être déjà adoptée: la suspension pour plante en macramé.

planthanger

Photo: Needles+Leaves

J’en ai récupéré une de chez mes parents et ça m’a donné envie de me mettre au macramé… J’y ai pris goût et c’est pourquoi je vous propose d’apprendre les bases de cette technique pour réaliser une suspension pour plante. Ça se passe à Nivelles le vendredi 30 avril: je vous ferai découvrir la technique et mon homme s’occupera de l’apéro: une belle soirée en prévision 😉

affiche macrame aperos diy 30 avril

J’avais décidé de vous proposer des DIY mais je n’étais pas très régulière jusqu’à présent. D’où cette nouveauté : j’en présenterai désormais un par mois, le dimanche car c’est le moment où j’aime le plus créer 🙂

Là, j’ai eu envie de me fabriquer un porte-clé avec des petites choses que j’apprécie : les perles en bois, le macramé, du noir et de la dentelle pas cucul que j’avais achetée chez Veritas pour tout autre chose au départ. Au final, ça donne un porte-clé au look folk hyper simple à réaliser. C’est parti…

Matériel nécessaire : 

– Un anneau de porte-clé
– Du fil en coton de la couleur de votre choix
– Deux grosses perles en bois
– De la dentelle (ou du ruban récup qui vous plait)
– Du masking tape (facultatif)

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

1. Coupez deux grands fils que vous pliez en deux

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

2. Accrochez-les à l’anneau grâce à un nœud coulant (ça veut dire qu’il faut passer les deux bouts dans la boucle de la pliure… Regardez la photo, je pense que c’est clair)

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

3. Commencez le macramé. Pour cela, c’est très simple : les deux fils du milieu ne bougent pas, on travaille avec le 1 et le 4. On commence par faire passer le fil 1 au-dessus du 2 et du 3, puis en-dessous du 4, comme sur la photo ci-dessous.

DSC_0402

Photo: mon atelier déco

4. Ensuite on utilise le fil 4 qu’on va faire passer sous les fils 2 et 3 puis au-dessus du 1. Voilà ce que ça donne…

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

5. Vous avez alors un espèce de huit (ou un masque de Zorro) qu’il suffit de serrer et remonter.

DSC_0408

Photo: mon atelier déco

6. Ensuite, on recommence !

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

7. On en fait le nombre souhaité. Ici, j’en ai fait 20. Ne vous étonnez pas si ça tourne, c’est le but recherché. Pour vous faciliter la tâche, demandez à quelqu’un de mettre son doigt dessus le temps que vous fassiez les nœuds.

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

8. Insérez les 4 bouts de fils dans les perles en bois, en vous aidant d’une grosse aiguille à tricot si nécessaire.

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

9. Faites un gros nœud pour bloquer les perles et coupez les fils à la dimension souhaitée.

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

10. Nouez votre morceau de dentelle autour de l’anneau, et c’est terminé !

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Si vous préférez, ajoutez un peu de masking tape sur les perles. J’avais prévu de le faire au départ mais finalement je préfère sans 😉

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Vous aimez ?