Je vais l’appeler « l’effet Agave » ‘du nom de cette boutique bruxelloise qui fait la part belle aux jolies plantes)… Il y a 5 ans d’ici, les plantes, c’était dehors surtout et donc durant l’hiver, j’étais un peu malheureuse, mais je ne savais pas trop comment intégrer une nature luxuriante dans mon intérieur. Et puis il y a eu cette mode des monstera, pilea et autres succulents. Pour mon plus grand bonheur! Ceux qui me connaissent bien savent que je ne suis pas spécialement les modes en matière de beauté, il n’en n’est pas vraiment de même pour l’aménagement intérieur.

Alors je teste, j’achète de nouvelles plantes, je me renseigne beaucoup sur le net pour faire en sorte qu’elles se sentent bien, je les bouge de place et je cherche sans cesse la meilleur place et la meilleure composition. Je vous montre tout ça…

Mon Monstera Deliciosa… Il a élu domicile il y a un an et avec les loups, on l’a baptisé Miami. On se régale à le voir faire de nouvelles jolies feuilles et on essaye de faire en sorte que Kariba ne l’agresse pas trop. Cet hiver, elle prend de la hauteur…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Face à elle, il y a cette somptueuse fougère de Boston. Sachez que s’il y a bien une plante dépolluante à avoir chez soi, c’est bien celle-là. Elle craint le froid et réclame beaucoup d’eau et de soin mais je lui donne des bains et l’asperge en douceur un jour sur deux…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Sur le rebord de la fenêtre, il y a deux petits cactus… Inévitable dans tout intérieur tendance…

Photo: monatelierdeco

Sur le buffet, je m’amuse à composer… Il y a notamment des pileas, bien sûr, mais aussi un très bel aloe vera que j’ai depuis longtemps déjà et qui grandit bien… Egalement des lierres: c’est classique mais j’adore ça.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Dans ma salle à manger, il y a presque toujours des jacinthes à cette période… Et très souvent aussi des fleurs du marché… Une façon d’appeler le printemps. Quand ce n’est pas moi qui m’en achète c’est mon loulou qui m’en ramène 🙂

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Enfin, sur mon étagère, je tente les boutures de pilea et d’échelle de coeurs… Celle-là grandit aussi à une vitesse incroyable, elle a trouvé la place idéale…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Et si vous êtes fan de jolies plantes mais que vous n’avez pas la main verte, pourquoi pas les dessiner?

Photo: monatelierdeco

Chez vous, il y a aussi des plantes? Quelle est votre favorite?

Photo: monatelierdeco

Il y a peu, je vous avais parlé de mon envie de mettre plein de nature/verdure/plantes dans mon intérieur en attendant de voir notre cour extérieure se transformer en jungle urbain d’été. Les beaux jours arrivent mais on est encore loin du plein de vert, alors en attendant, je regarde mes succulents et cactus pousser (souvenez-vous, on a même fait un terrarium, mais sans reptile!)…

4

Photos: mon atelier déco

Il y en a une qui est suspendue dans un coin de la salle à manger, près de la fenêtre, dans la suspension en macramé qui était chez mes parents quand j’étais petite et que ma maman m’a refilée. Je me suis d’ailleurs mise au macramé et proposerai de fabriquer une suspension de ce genre en atelier, tout bientôt!

2

Photos: mon atelier déco

Et puis je mélange les styles: mon aloe vera avec des hellébores qui vont bientôt rejoindre le jardin. Je change souvent mes plantes de place entre l’étagère, le rebord de la fenêtre, la table roulante, le buffet…

5

Photos: mon atelier déco

Et puis il y a cette petite merveille… J’ignore son nom mais elle est toute fine, toute fragile, avec de magnifiques motifs sur les feuilles. Elle je la bouge pas: elle est bien en évidence sur mon étagère et semble s’y plaire

3

Photos: mon atelier déco

Enfin, il y a le monstera deliciosa qu’on a baptisé Miami parce qu’il nous faisait penser au style Miami. Mes parents en avaient un super grand quand j’étais enfant et la forme des feuilles m’a toujours plu.

1

Photos: mon atelier déco

Il y en aura d’autres qui viendront compléter ou remplacer d’autres. Ce qui est gai, c’est quand ça bouge, non?

Et puis, à la maison, il y a toujours des fleurs… Ceux/celles qui me suivent sur Instagram le savent: je ne peux pas m’empêcher d’aller en chercher au marché en bas de ma rue le samedi matin. En ce moment, il y a des tulipes rouges, et chez vous?