Finalement, je crois que c’est l’hiver que je préfère les bois… J’aime ce froid de fin de saison qui rosit les joues sans les geler, j’aime profiter des rayons de soleil encore trop rares et qu’on attend comme un Graal…

C’est par ces jours entre deux saisons qu’on a passé un week-end en famille en Gaume. J’ai adoré ce bon bol d’air avec mes loups, voilà pourquoi je reviens vers vous avec cette nouvelle « kid story« , qui sent la nature et la douceur d’une fin d’hiver.

Si vous appréciez, comme moi depuis toujours, l’univers de Jean-Claude Servais, vous avez sans doute une certaine image de la Gaume. C’est mon cas. Fan de ses BD depuis l’enfance, j’ai eu la belle surprise de me retrouver parfaitement dans l’atmosphère décrite par le dessinateur.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

À la base, j’étais venue pour un double atelier tissage, à la Compagnie des laines à Virton, mais c’était aussi l’occasion de faire ce qu’on préfère: prendre du temps pour nous 4, se raconter des tonnes d’histoires, observer la nature et initier nos loups à la rando. Pour la première fois, Camille n’a pas été dans le sac à dos et a marché tout du long. Elle a fait 5 kilomètres sans se plaindre ma douce!

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Et Basile, toujours à l’affût, nous a posé 1000 questions sur les cachettes et postes d’observation des chasseurs… et il a ramassé des beaux bois, « pour les tissages de maman » notamment…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Il faut dire qu’il y avait un but à cette grande promenade: la Neuve Forge. Un panorama exceptionnel se découvre au détour d’une sapinière: la vue sur un étang et sur l’immensité de la forêt est sublime…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Au retour, on a eu droit à un vol d’oiseaux revenant du sud assez exceptionnel. On a observé les terriers, les feuilles et fruits des chênes, les tapis de mousse tout moelleux, la vue sur Saint-Léger « à la Servais ». Une heure plus tard, plus d’éclaircies: il pleuvait et on s’abritait dans une délicieuse petite crêperie Virton avant de reprendre la route de Nivelles, revigorés, requinqués. Alors que les enfants étaient endormis à l’arrière de la voiture, avec loulou on s’est dit qu’il en fallait finalement peu…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

La Gaume: 3 adresses à retenir

La Compagnie des laines : Grand Rue, 28 à Virton. Ornella vous accueillera dans son antre… Une très belle boutique où vous trouverez des laines de qualité, des modèles de tricots hyper inspirants, des conseils souriants et des magazine et livres d’inspiration vraiment top. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez commander en ligne (même si je vous conseille plutôt d’aller rendre visite à Ornella).

L’Escalier : Un peu plus loin dans la rue, cette crêperie vous ravira le palais et les yeux… L’endroit est vraiment unique et une atmosphère dépaysante de dégage des lieux…

Les gîtes Au d’vant du bois : vous avez le choix entre la petite maison (pour 6) ou la grande (pour 8), mais on peut les faire communiquer si on vient en bande. On était seuls ce week-end là et on avait la petite maison. C’est une ancienne ferme donc c’est « very charming » avec les carreaux de ciment dans la cuisine, la salle à manger à l’ancienne ou encore le plancher qui craque comme dans les vieilles maisons… Vous ne manquerez de rien, tout a été très bien pensé, c’est propre et un guide de promenade concocté par le proprio vous permettra de découvrir les plus chouettes endroits de la forêt voisine (mais vraiment voisine, c’est pas du marketing).

C’est sûr, nous, on y retournera 🙂

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Vous connaissez la Gaume? Et vous, vous vous offrez aussi des moments hors du temps dans les bois ou ailleurs?

Je vais l’appeler « l’effet Agave » ‘du nom de cette boutique bruxelloise qui fait la part belle aux jolies plantes)… Il y a 5 ans d’ici, les plantes, c’était dehors surtout et donc durant l’hiver, j’étais un peu malheureuse, mais je ne savais pas trop comment intégrer une nature luxuriante dans mon intérieur. Et puis il y a eu cette mode des monstera, pilea et autres succulents. Pour mon plus grand bonheur! Ceux qui me connaissent bien savent que je ne suis pas spécialement les modes en matière de beauté, il n’en n’est pas vraiment de même pour l’aménagement intérieur.

Alors je teste, j’achète de nouvelles plantes, je me renseigne beaucoup sur le net pour faire en sorte qu’elles se sentent bien, je les bouge de place et je cherche sans cesse la meilleur place et la meilleure composition. Je vous montre tout ça…

Mon Monstera Deliciosa… Il a élu domicile il y a un an et avec les loups, on l’a baptisé Miami. On se régale à le voir faire de nouvelles jolies feuilles et on essaye de faire en sorte que Kariba ne l’agresse pas trop. Cet hiver, elle prend de la hauteur…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Face à elle, il y a cette somptueuse fougère de Boston. Sachez que s’il y a bien une plante dépolluante à avoir chez soi, c’est bien celle-là. Elle craint le froid et réclame beaucoup d’eau et de soin mais je lui donne des bains et l’asperge en douceur un jour sur deux…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Sur le rebord de la fenêtre, il y a deux petits cactus… Inévitable dans tout intérieur tendance…

Photo: monatelierdeco

Sur le buffet, je m’amuse à composer… Il y a notamment des pileas, bien sûr, mais aussi un très bel aloe vera que j’ai depuis longtemps déjà et qui grandit bien… Egalement des lierres: c’est classique mais j’adore ça.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Dans ma salle à manger, il y a presque toujours des jacinthes à cette période… Et très souvent aussi des fleurs du marché… Une façon d’appeler le printemps. Quand ce n’est pas moi qui m’en achète c’est mon loulou qui m’en ramène 🙂

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Enfin, sur mon étagère, je tente les boutures de pilea et d’échelle de coeurs… Celle-là grandit aussi à une vitesse incroyable, elle a trouvé la place idéale…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Et si vous êtes fan de jolies plantes mais que vous n’avez pas la main verte, pourquoi pas les dessiner?

Photo: monatelierdeco

Chez vous, il y a aussi des plantes? Quelle est votre favorite?

Photo: monatelierdeco

J’ai souvent entendu beaucoup de préjugés sur le camping: le bruit, la saleté, les insectes, le manque de confort… Lors des quinze jours qu’on vient de passer en Provence, ce n’est pas du tout ce qu’on a connu, simplement parce qu’en s’équipant bien et en choisissant bien les lieux, le camping prend une toute autre dimension.

La tente

Quand on campe au moins une fois par an, ça vaut le coup d’acquérir un grand format de tente, avec une chambre pour chacun, de l’espace de rangement et surtout, une tente dans laquelle on peut se tenir debout partout. Cerise sur le gâteau, la Air Second Family 6.3 XL de Décathlon se gonfle! Après 10 bonnes heures de route, pas besoin de se contorsionner dans tous les sens pour la monter: la structure est composée de quatre arches qui se gonflent. Il suffit d’ajouter quelques sardines de sécurité mais elle est rapidement opérationnelle, et ça, c’est très confortable.

DSC_2067

Photo: mon atelier déco

Après, dans cette tente, vous avez franchement de la place. On a choisi ce modèle car il permet de mettre les enfants dans une chambre (dans laquelle on parvient à placer aisément un matelas pneumatique deux personnes), tandis que Loulou et moi avons pris la grande. Celle-ci se divise en deux si on a besoin d’une troisième chambre. Mais là, ça nous a permis d’avoir une espèce de suite parentale avec dressing… Classe, non?

DSC_2254

Photo: mon atelier déco

DSC_2255

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Au centre, on peut aisément placer son frigo (on en loue un sur place) et l’armoire contenant les ustensiles pour les repas et les réserves alimentaires. Ce qui permet d’avoir deux vrais meubles sur lesquels ont peut poser 2-3 choses à garder à portée de main. Les poches permettent également d’organiser son rangement: une pour les bavoirs de Camille, une autre pour les crèmes solaires, les lampes de poche…

Pratique aussi: les paniers du marché qui servent au rangement utile et joli à la fois…

DSC_2247

Photo: mon atelier déco

DSC_2286

Photo: mon atelier déco

DSC_2292

Photo: mon atelier déco

À table

La vaisselle en plastique en camping? Quelle drôle d’idée… Ici on a opté pour la mélanine (Rice) et le bambou (Hema). Cette vaisselle est incassable, légère et les jolies couleurs nous permettent de dresser de belles tables.

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

DSC_2054

Photo: mon atelier déco

La table justement, c’est un modèle ultra pratique car très compact une fois replié, fournie avec des tabourets mais nous on complète avec des fauteuils plus confortables .

DSC_2071

Photo: mon atelier déco

Le confort/le sommeil

Avec un bon matelas pneumatique bien gonflé, je n’ai jamais mal au dos sous tente… Pourtant je suis sensible à ce niveau. Les enfants aussi partagent un matelas pneumatique deux personnes et nous ont même offert des mini grasses mat’ 😉 À nouveau les Air Second de Décathlon se gonflent en un rien de temps, avec le même gonfleur que la tente (ce qui est plutôt pratique)

Pour la sieste, deux options s’offrent à nous: sortir le matelas ou… Installer le hamac… Sur l’île sur la Sorgue où se situe notre camping, il y a assez d’arbres pour tout le monde. Alors on n’a pas eu de mal à placer le nôtre, bien à l’ombre.

DSC_2565

Photo: mon atelier déco

DSC_2561

Photo: mon atelier déco

fb

Photo: mon atelier déco

Le cadre

Tous les campings n’ont pas pour objectif d’entasser les vacanciers et de leur imposer les cours de zumba ou les karaokés jusqu’à pas d’heure. On a toujours recherché des campings à taille humaine, calmes, proches de la nature et propres. On en a déjà fait plusieurs mais celui-ci est tellement parfait qu’on y revient chaque année depuis quatre ans. La Coutelière est en bord de Sorgue, possède une jolie double piscine assez calme et est super bien situé entre Lagnes, L’Isle-sur-la-Sorgue et Fontaine-de-Vaucluse. Il y a des arbres, donc de l’ombre et des cigales, les proprios font hyper gaffe à la planète, ils diffusent les matchs de l’Euro mais après 23h, tout est calme. Enfin, ils s’assurent à longueur de journée que les sanitaires soient nickels… Et ils le sont! Bref, c’est une bonne adresse mais je suis sûre qu’il y en a plein d’autres qui poursuivent les mêmes objectifs. L’an dernier, on en cherchera d’ailleurs un autre car on commence à bien connaître par ici et on a envie de varier les décors. Ce sera sans doute à la montagne…

En attendant, durant ces 15 jours, on a vraiment savouré les plaisirs qu’offraient celui-ci: aller voir les canards, se poser pour lire, discuter, aller voir des spectacles du festival d’Avignon, au marché, nager puis bien manger, tisser, vivre… dehors… tout le temps dehors. Et au final, c’est ce qui nous plait le plus en camping: on est dehors, on est ensemble, y’a pas d’écran, il y a juste nous et… la nature.

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo : mon atelier déco

Photo : mon atelier déco

DSC_2499

Photo: mon atelier déco

Merci à Decathlon Belgique pour cette collaboration

Le printemps est bel et bien là cette fois, on a même l’impression d’être passé d’un coup de l’hiver à l’été! Ici, on profite à fond de notre petite cour et du potager, mais j’ai toujours cette envie de prolonger la nature à l’intérieur… Pour y parvenir, on installe des plantes d’intérieur, bien sûr, mais pas seulement. La tendance est au végétal, incontestablement… Moi je ne suis pas fan du style tropical à fond de balle, mais j’aime les petites touches de naturel bien plus subtiles et délicates, regardez…

Il y a d’abord ces illustrations splendides et réalistes qui rappellent un peu les vieilles affiches botaniques, mais dans un esprit plus moderne…

07e00ccf819c8e5ec5b2327dee8ebd38

Photo via April and may

urban_botanic_2

Photo via April and may

Et puis il y a les vraies affiches botaniques vintage… J’aimerais en trouver une de ce genre…

e6fb289771d23ae67144bec0cd8ada12

Photo via Vibekedesign

Celle-là me plait beaucoup aussi, parce que j’adore l’eucalyptus depuis longtemps (déjà avant que ça soit à la mode en fait ;-))…

41fbc0627e93fd21155f73cc4405fe65

Photo via My deer art shop

Ensuite, j’ai adoré cette vaisselle et ses motifs végétaux… De vraies œuvres d’art!

efd7569c39bd2d6dc12ccfe91e0c46d2

Photo via Indigo Love

Puis parfois, le végétal est plus franc, comme sur ce canapé très bien mis en valeur dans cet intérieur dominé par le blanc

8a7fc981ed195bfdf0ae89253bed52fd

Photo via la maison d’Anna G.

On peut aussi révéler ses talents de dessinateur et s’inspirer de cette jolie proposition pour réveiller sa fibre créatrice, qu’en pensez-vous?

il_570xN.655036911_a94h

Photo: Etsy Studio Denmark

Moi ça me donne des idées 😉

Et puis à la maison, j’ai notamment fait entrer le végétal avec un petit plateau Mini Labo dont je suis fan… À découvrir sur mon compte Instagram que je vous invite à suivre… À très vite 😉

Je vous avais parlé de notre envie de se retrouver à quatre pour une nuit dans une cabane perchée… Mais pas n’importe laquelle! On a choisi celle du Château de Ronchinne. C’est là, dans l’Orangerie qu’on s’est mariés il y a 9 ans… C’est aussi dans ce domaine qu’on allait courir quand on était gosses puisque tant loulou que moi venons de ce magnifique coin de Belgique.

DSC_0148

Photo: mon atelier déco

DSC_0153

Photo: mon atelier déco

Alors, par un samedi de janvier pluvieux et venteux comme on les aime, on a débarqué tous les 4, excités comme des gamins à l’idée de passer ce moment en pleine nature…

Petit jeu: vous la voyez la cabane, sur la photo ci-dessous?

DSC_0129

Photo: mon atelier déco

On a été très bien accueillis au Château puis emmenés à la cabane, en contrebas. Elle n’est pas très très haute mais au moins, on a pu y emmener Camille. À l’intérieur de la cabane, il y a juste l’essentiel : un grand lit à gauche, un autre en face, et à droit une petite banquette pour y poser des affaires. Evidemment avec des enfants sortis de leurs petites habitudes et un vent de tous les diables, on n’a pas ultra bien dormi loulou et moi mais je ne remets pas en question une seule seconde le confort des lieux 🙂

IMG_0561

Photo: mon atelier déco

IMG_0563

Photo: mon atelier déco

Ce que j’ai adoré c’est l’odeur du bois, du pin qui règne dans la cabane… mais aussi les lits très douillets et la vue… L’essentiel quoi!

IMG_0567

Photo: mon atelier déco

DSC_0127

Photo: mon atelier déco

DSC_0104

On a pas testé le restaurant mais le petit déjeuner, servi dans la salle de bal du Château, était très copieux et diversifié, on s’est régalés. J’ai aussi beaucoup aimé les salons ultra chaleureux mis à la disposition des clients: les feux feux ouverts, les têtes de cerfs, le plancher qui craque, les couvertures à carreaux ou encore les lampes Tom Dixon…

IMG_0574

Photo: mon atelier déco

IMG_0578

Photo: mon atelier déco

IMG_0573

Photo: mon atelier déco

Puis le lendemain matin, rassasiés, on est allés faire une grande promenade dans le parc. Avec loulou on s’est rappelés notre mariage à l’Orangerie, les balades du dimanche au milieu des rhododendrons, le labyrinthe végétal (qui n’existe malheureusement plus), l’allée bordée de grands arbres… On a aussi découvert le fameux loft posé dans les bois, où on aimerait aussi loger à l’occasion…

DSC_0139

Photo: mon atelier déco

DSC_0152

Photo: mon atelier déco

DSC_0137

Photo: mon atelier déco

DSC_0131

Photo: mon atelier déco

DSC_0113

Photo: mon atelier déco

DSC_0119

Photo: mon atelier déco

Bref, malgré la pluie et le vent, c’était une belle petite escapade… Vivement qu’on recommence 😉

S’enfermer le temps d’un week-end dans un cocon en pleine nature, on en rêve tous en ce moment. Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de ma passion pour les cabanes. En bord de mer, au bord d’un lac ou dans la forêt. Pourvu qu’il y ait la nature tout autour… Souvent, je rêve d’une résidence secondaire dans ce style-là pour se retrouver au calme le week-end et pendant les congés…

052aaad8040a866ba865394fdf006d6d

Photo: A well traveled woman

cac52943c2389e156219c8503cf525eb

Photo via Brick House

blu1

Photo: Curbed

doubldom-1

Photo: Curbed

Alors en continuant à rêver d’avoir un jour notre cabane à nous, on va s’en louer une un week-end, et pas n’importe laquelle. Fin du mois, on va passer une nuit dans une cabane perchée… Oh pas très haut mais c’est son cadre qui compte. Elle se trouve dans le domaine du Château de Ronchinne. Aujourd’hui, c’est un hôtel avec des hébergements insolites notamment, mais c’est surtout là qu’on s’est mariés Loulou et moi il y a 9 ans. Et puis comme on vient de cette région de Belgique, on allait souvent jouer dans le parc de ce château quand on était petits (hé oui, je connaissais déjà mon amoureux en maternelle, on savait juste pas encore qu’on allait faire notre vie ensemble ;-)) Alors emmener nos petits bouts là-bas, c’est symbolique… Se retrouver tous les quatre dans cette cabane, être entourés par la nature, c’est ce qu’il nous faut. D’ailleurs c’est le cadeau d’anniversaire de nitre grand qui vient d’avoir 6 ans et qui rêvait de passer une nuit dans une cabane du genre… J’ai hâte!

2ff42b016c8983a932ffcd804b0e46d8

Photo: le Château de la Poste

cabane

Photo: le Château de la Poste

Sans titre 1

Photo: le Château de la Poste

Puis côté déco, ça me plait évidemment: du bois, du naturel, du chaleureux… On va être bien!

Je vous parlerais bien aussi des prix complètement abusifs, voire extrêmes, que pratiquent les propriétaires de ce genre de cabanes (mais pas le Château de la Poste) mais je n’ai pas envie de gâcher mon plaisir ce soir 🙂

Je reviens très vite avec du tissage, un DIY, un article rangement et des nouveautés vintage à la maison… Vous serez là? 😉