Pendant toutes les vacances de Pâques, le festival des potagers s’invite à Louvain-la-Neuve (à L’Esplanade). Quand il fait un peu moins beau comme aujourd’hui, on a toutes les bonnes raisons d’aller visiter cet événement.

1 – L’atelier terrarium et les bons conseils verts chez Agave

Dans la « green house » d’Agave, il y a les belles plantes de la boutique bruxelloise, mais aussi un très chouette atelier pour les petits: le terrarium coloré. Cela fait partie des activités à tester pendant ce congé. C’est chouette, les enfants adorent, s’appliquent et le résultat est vraiment joli. Prévoyez un petit pot en verre (plus petit que les miens, j’ai vu un peu trop grand à vrai dire) et c’est tout! C’est gratuit mais c’es quand même plus sympa de laisser une participation.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Pendant que les enfants s’appliquent, vous aurez le plaisir de découvrir les jolies plantes tendances proposées à la boutique mise en valeur dans cette belle construction éphémère. Vous pourrez aussi discuter avec Christophe et profiter de ses bons conseils: permaculture et entretien des plus belles plantes n’ont pas de secret pour lui.

Photo: Lindsay Zébier – ID First

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: Lindsay Zébier – ID FIRST

2 – Mes suspensions en macramé Weaved with love

En vente chez Agave, mes suspensions en macramé sont présentes sur leur emplacement au festival des potagers de LLN. Elle servent d’écrin aux belles plantes… Elles ne peuvent pas être vendues à L’Esplanade durant ce festival, mais vous les retrouverez désormais chez Superbien, là où je vends mes tissages et où les plantes d’Agave trouvent leur place. On ne change pas une équipe qui gagne…

Photo: Lindsay Zébier – ID First

Photo: Lindsay Zébier – ID FIRST

Photo: Lindsay Zébier – ID First

3 – Matières Nomades et son potager suspendu

Voilà une autre boutique avec laquelle je collabore et que vous retrouverez au shopping de LLN: Matières Nomades. Dona a imaginé des potagers suspendus dans des constructions en palettes qui valent le coup d’œil. D’ailleurs, cela attire les regards: j’ai vu un couple très inspiré prendre quelques photos en vue d’une future réalisation… J’y serai vendredi pour une démonstration de macramé. Je serai ravie de vous croiser dès 15h 🙂

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Il y a d’autres stands, d’autres idées à piocher pendant votre shopping. Par exemple ce mercredi, une asbl de la région namuroise fabriquait un tipi végétal (en saule) et chacun pouvait y participer, gratuitement. La représentante, une passionnée, n’hésitait pas à prodiguer quelques conseils pour fabriquer soi-même une structure de serre végétale par exemple… Passionnant!

Photo: monatelierdeco

Voir de la verdure, des légumes, des plantes et ces petits bouts de nature au sein d’un shopping center, ça amène la réflexion, ça donne envie de vert et de mettre les mains dans la terre… Suivez ce lien pour voir dans le détail toutes les activités proposées, vous allez voir qu’il y a plein de choses à faire entre deux courses au Festival des potagers de Louvain-la-Neuve. On se voit vendredi?

Et si vous préférez y aller dimanche, notez qu’il reste un peu de place pour un atelier tissage chez Superbien. Les enfants peuvent s’inscrire aussi.

On a eu une super fin d’été, résultat: tout s’est emballé au potager. Les plants de potimarron et d’aubergine, dont on attendait plus grand chose, nous promettent une petite récolte… On a plein de salades, de courgettes jaunes, de butternuts. On a eu des haricots alors que les limaces avaient presque tout mangé, et puis les bettes et le chou frisé continuent de donner. C’est pas fini: on va encore avoir de la mâche, des épinards et des scaroles… Au final, on a eu un été difficile mais grâce au temps magnifique qu’il a fait fin août et en septembre, on est ravis ce cette première année de culture et de récolte.

dsc_0300

Photo: mon atelier déco

dsc_0304

Photo: mon atelier déco

dsc_0311

Photo: mon atelier déco

dsc_0314

Photo: mon atelier déco

dsc_0317

Photo: mon atelier déco

dsc_0320

Photo: mon atelier déco

Pour célébrer tout ça, et finaliser ma chouette collaboration avec Wolf Garten, on a organisé une après-midi avec des blogueuses au top. Au programme: Visite du potager et petits conseils jardiniers – Atelier semis de mâche et suspension en macramé – Dégustation de produits du potager.

dsc_0307

Photo: mon atelier déco

dsc_0321

Photo: mon atelier déco

dsc_0323

Photo: mon atelier déco

dsc_0336

Photo: mon atelier déco

Au menu, il y avait un velouté de butternut à la thaï, du chou kale façon soupe au pistou et un tian de courgette jaune, feuilles de bette et riz. Le tout préparé avec talent et servi par mon chef de mari.

dsc_0324

Photo: mon atelier déco

dsc_0330

Photo: mon atelier déco

dsc_0332

Photo: mon atelier déco

dsc_0339

Photo: mon atelier déco

Avec Laurence de Forty Five, Nathalie d’Atelier 292, Meggan de Fouett Magic, Audrey de L’une et l’autre et Vanessa de La Dinette des Grandes (qui n’est pas sur la photo car elle photographiait un joli petit chat ;-)), on a passé une superbe après-midi d’été à papoter entre filles… du potager, de cuisine, de créations et de trucs de nanas aussi 😉 Bref, l’apothéose d’une saison au potager!

Le mois d’août est déjà bien entamé et notre consommation des légumes du potager aussi! Bettes, courgettes, salades diverses, fraises et herbes aromatiques… On se régale d’autant plus quand on produit soi-même. Bien sûr, on a aussi dû faire face à quelques déconvenues: les grosses limaces baveuses (et dévoreuses) et un été météo en demi-teinte (les deux sont liés, bien sûr). Ici, je vous parle (et vous montre) donc les échecs, les réussites, ce qu’il y a à venir et les outils qu’il faut absolument avoir sous la main.

Les échecs qui aident à apprendre

Entre le moment où j’ai pris ces photos (début août) et maintenant, le mildiou a ravagé tous mes plants de tomate. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un champignon qui te ruine une plantation en quelques jours. Ici, il a plu (trop plu sans doute) et les tomates n’aiment pas l’humidité. Je les avais traitées à la bouillie bordelaise (bio) mais cela n’a pas suffi. L’enseignement que j’en tire c’est que l’an prochain, si j’en replante, c’est sous abri.

DSC_2668

Photo: mon atelier déco

Ensuite, il y a eu les limaces. J’avoue que j’ai choisi la solution de facilité et j’ai acheté des granulés (bio, tant qu’à faire) pour les combattre. Mais il y a eu un peu de laisser-aller lors des dernières pluies, du coup il ne reste rien de mes plants de haricots… À mon grand désespoir car j’adore ça. Quelques salades ont également été entièrement dévorées, ainsi que quelques courgettes… C’est que c’est vorace en plus d’être moche.

DSC_2652

Photo: mon atelier déco

À noter aussi que certains plants sont « montés en fleur » et sont donc rapidement devenus inconsommables: les brocolis et les roquettes surtout. Mais on les a laissés en place parce que c’était joli et que les abeilles adorent ça.

DSC_2665

Photo: mon atelier déco

Les belles surprises, à réitérer

Les bettes! On a eu une récolte de bettes incroyable: la baignoire en était remplie au moment de les nettoyer. ce qui est chouette avec ce légume, c’est que les feuilles se mangent (revenues dans de l’ail, avec des pâtes, légèrement tomatées, mmmmmmmh), et les cardes (tiges) aussi. Comme on en a beaucoup, on les blanchit et on congèle. Les colorées ont nettement plus de goût, en plus d’être plus belles, que les blanches. Autre avantage: ça repousse!

DSC_2606

Photo: mon atelier déco

DSC_2635

Photo: mon atelier déco

Les salades à repiquer (ou semées): salade de blé, roquette, frisée… C’est inévitable l’été et accompagne de nombreux barbecues.

Les courgettes: un grand classique aussi, nous on adore les jaunes. Elles se défont moins à la cuisson, sont plus croquantes et ont plus de goût.

DSC_2626

Photo: mon atelier déco

Le chou frisé/fermier/kale: Vous avez déjà gouté? Les Américains en raffolent et nous aussi, préparés façon soupe au pistou.

DSC_2658

Photo: mon atelier déco

DSC_2636

Photo: mon atelier déco

Les fraises… Elles ne sont pas au potager mais sur le toit et 3 plants ont particulièrement bien donné.

DSC_2596

Photo: mon atelier déco

Les aromatiques… Basilic, persil, coriandre, estragon, sauge, romarin, thym… Dans de simples pots ou bacs, on peut planter énormément d’herbes qu’on laisse sur la terrasse pour les avoir à portée de main quand on cuisine. En plus, vous avez vu les jolies fleurs que fait la coriandre?

DSC_2785

Photo: mon atelier déco

DSC_2784

Photo: mon atelier déco

À venir au potager

Les butternuts… Le plant qu’on a mis est énorme! Il s’étale et promet une belle production.

DSC_2623

Photo: mon atelier déco

DSC_2627

Photo: mon atelier déco

Les poireaux… On en a planté une cinquantaine. C’est tout un art! Si vous me suivez sur Instagram, vous pouvez voir les différentes étapes de la plantation des poireaux, grâce à l’outil spécial de Wolf Garten, c’est un jeu d’enfant (d’ailleurs, mon fiston m’a bien aidée).

DSC_2676

Photo: mon atelier déco

DSC_2639

Photo: mon atelier déco

Les choux-fleurs et brocolis… Mais aussi les aubergines: on a mis 3 plants. Ils ne grandissent pas beaucoup mais je ne perds pas espoir.

DSC_2673

Photo: mon atelier déco

Les épinards et scaroles: à planter dans les prochains jours…

Mes outils indispensables

Grâce à notre collaboration avec Wolf Garten, j’ai tous les outils nécessaires pour le potager. En ce moment, mes indispensables sont le transplantoir qui permet de tout planter, mais aussi d’enlever les mauvaises herbes avec la racine. Les pissenlits ne lui résistent pas… Puis, les gants: quand on est une fille et qu’on veut plus ou moins sauvergarder ses ongles, c’est ultra nécessaire.

IMG_2108

Photo: mon atelier déco

L’outil double: d’un coté un grattoir, de l’autre trois dents. Il permet de gratter pour enlever les petits mauvaises herbes, et de griffer pour aérer la terre sans la retourner complètement. Cela enlève aussi les indésirables avec la racine, tant qu’elle n’est pas trop grande.

IMG_2005

Photo: mon atelier déco

IMG_2634

Photo: mon atelier déco

Je vous laisse avec deux photos des dahlias plantés par mon voisin (96 ans, quand même!), avec qui on partage le potager et qui nous donne quelques bon conseils. Et vous ça donne quoi le potager cet été?

DSC_2706

Photo: mon atelier déco

DSC_2708

Photo: mon atelier déco

DSC_2716

Photo: mon atelier déco

Cet article est le premier d’une série qui va nous mener jusqu’en automne et qui va se dérouler dans notre potager. On a eu 2 belles opportunités à la base de ce projet. Derrière chez nous, en contrebas de notre cour, il y a les jardins de la cure (la maison des curés) dont deux voisins s’occupaient. Un d’eux nous a proposé de reprendre sa parcelle de potager. En même temps, j’ai été contactée pour une collaboration avec la célèbre marque d’outils de jardin Wolf Garten… L’opportunité était trop belle! Voilà pour la petite histoire et je vais donc vous montrer au fil des saisons comment on exploite ce coin de potager. On y a déjà passé plusieurs heures pour venir à bout des pissenlits et pour pouvoir planter au plus vite. Je ne vais pas vous montrer cette étape de nettoyage pas des plus sexy pour débuter la série mais plutôt vous montrer des coins de potager qui m’inspirent et me donnent envie de m’impliquer à fond pour nourrir la famille de notre production personnelle!

C’est parti…

Même si on est en ville et que c’est un peu différent, j’adore cette idée d’un potager « à l’ancienne »…

f9efd20d90371eb37b4ec3376826c31b

Photo via Bukowskis Real Estate

Sur le bord du potager, on plante des lavandes pour attirer les insectes, enjoliver les lieux et délimiter l’espace. C’est une des premières choses que j’ai faites…

EPSON scanner image

Photo: Handy Gardening

Celui-là, c’est juste pour le plaisir des yeux: un potager où tout est parfaitement délimité. C’est joli mais nous on est parti sur un autre concept, je vous l’expose bientôt 😉

4cd99761715275a403b5c8e559024802

Photo: Ferncreek

En Belgique, c’est LA blogueuse spécialiste en potager qu’on admire forcément: Mme Zsazsa. Elle fait des croquis magnifiques et son potager est à tomber. On ne peut que rêver devant ses plantations. J’ai déjà appliqué un de ses règles en achetant des fleurs à semer, mais pas n’importe lesquelles: des fleurs qui attirent les insectes, repoussent les nuisibles et qui en prime sont comestibles 🙂

22142849281_204c41f118_c

Photo: Mme Zsazsa

21944588010_aa4c68ce61_c

Photo: Mme Zsazsa

Il me tarde de partager cette expérience potagère avec vous. Je vous promets des articles instructifs, qui vous guideront si vous aussi vous vous lancez. En mai, je commencerai par vous expliquer comment nettoyer son espace, comment on s’organise et ce qu’on peut planter sans risquer des dernières gelées. Il y aura aussi des conseils pour ceux qui n’ont qu’un petit espace urbain et qui veulent quand même planter quelques petites choses. Vous nous suivez dans ces aventures?