Il me tenait très à coeur de vous parler d’Agave car c’est une bien jolie histoire qui se cache derrière cette boutique bruxelloise… Je connais Meggan en vrai depuis que j’ai animé un atelier lors d’un Creative Sunday, et via son blog, Fouettmagic, un incontournable de la blogosphère belge. On a pas mal échangé elle et moi cet été parce qu’on a échangé nos expériences potagères et on était souvent sur la même longueur d’ondes… Puis, un soir s’été, on s’est fait un Skype:  elle m’aprésenté son homme, Christophe, et ils m’ont parlé de leur projet de boutique de jolies plantes et de tout ce qui va avec. Ils voulaient faire appel à moi, à mes créations, les macramés surtout pour suspendre les plantes… Génial! Ils m’ont parlé de leur projet et j’ai adoré. Et quand j’aime, je fonce, j’apporte mon soutien, j’encourage, je me réjouis. Un super petit couple qui s’investit dans un beau projet et qui en plus me fait confiance… Waouw! Ils ont tou fait de leurs propres mains, de la conception à la rénovation, et il ont choisi une vendeuse adorable: Gwenaëlle, au sourire et à la motivation imparables! Voilà le trio…

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Et au terme de plusieurs heures de travail (et de plaisir) pour eux et pour moi, quel bonheur ça a été d’assister au lancement d’Agave! On y trouve des petites et des grandes plantes pour l’intérieur, du terreau pour les remporter, des jolis pots de créateurs (en béton notamment), de quoi les arroser en beauté, des terrariums, des himmelis, de belles illustrations, des macramés, et quelques tissages aussi… C’est tout à fait l’endroit où il faut passer quand on a un cadeau à faire, ou à se faire, tant qu’à faire 😉

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Alors, si j’aime tant cet endroit, c’est parce que le concept est innovant. La boutique, conçue comme un oasis urbain, vous permet de « verduriser » votre intérieur, d’être conseillé, tentés, et au final content d’amener un peu de chlorophylle dans votre petit chez vous. Moi j’ai notamment opté pour une fougère de Boston géante, une des plantes dépolluantes épinglée par la NASA… Je suis en train de lui préparer une suspension en macramé (oui oui, je vous montrerai ;-))

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Je vous laisse, et je vous écris l’adresse par cœur, forcément… Agave Boutique, 2 rue Alsace-Lorraine à 1050 Ixelles. Vous les trouvez bien évidemment sur Facebook aussi… Allez-y… Et si c’est déjà fait, vous savez comme moi que vous y retournerez!

Photo: ID FIRST / Photo & Graphic by Lindsay Zébier

Ces derniers temps, j’ai eu tendance à un peu délaisser cette catégorie DIY. Mais comme noël approche à très grands pas, j’ai eu envie de vous en proposer 3 ce mois-ci: un par semaine afin d’avoir une déco de fête faite par soi-même.

Pour le premier, il s’agit d’une suspension, sorte de revisite de la couronne traditionnelle, qu’on accroche dehors ou sur la porte d’entrée. Je l’ai proposée en atelier et elle a rencontré un beau succès, alors, à vous de jouer…

dsc_0729

Photo: mon atelier déco

Matériel nécessaire

* Des tiges en bois (j’utilise ici des tuteurs dont je coupe la pointe au sécateur)
* Du masking tape de votre choix
* Des ciseaux
* Des la laine de votre choix
* Un manchon en cuivre
* Une branche d’olivier, de sapin, de romarin, d’eucalyptus… comme vous voulez!

dsc_0656

Photo: mon atelier déco

Marche à suivre

Commencez par former votre triangle à l’aide du masking tape. Choisissez-en qui colle bien (pas celui de chez Hema par exemple…). N’oubliez pas d’insérer le manchon en cuivre. Pour fermer le triangle, coupez une encoche dans le masking tape, ce sera plus facile. Si vous avez envie d’un traingle complètement noir ou doré par exemple, vous pouvez aussi tout recouvrir de masking tape (ou les bomber avant)

montage-1

Photos: mon atelier déco

Pour les pompons, je vous propose la méthode ultra simple, rapide, et efficace… Enroulez la laine autour de votre main et lorsque vous avez une certaine densité, enlevez votre main et nouez un brin de laine au milieu. Avec des ciseaux coupez les fils à l’endroit de la pliure. Vous obtenez un pompon irrégulier mais il suffit ensuite d’égaliser en recoupant les poils. Si vous voulez un pompon plus dense, enroulez plus de fil autour de votre main. Et si vous voulez des pompons plus petits, enroulez la laine autour de 2 ou 3 doigts plutôt que 4.

montage-2

Photos: mon atelier déco

Faites le nombre de pompons que vous souhaitez et accrochez-les au triangle. Attention à équilibrer à peu près, pour ne pas que votre suspension penche.

montage-3

Photos: mon atelier déco

Enfin, insérez une branche selon vos goûts en la passant dans le manchon. Cela peut être du romarin, de l’eucalyptus, du sapin, de l’olivier… Il faut bouger un peu la branche pour qu’elle se mette bien, et éventuellement l’accrocher avec un petit bout de laine si ça bascule. Pensez à accrocher un fil au-dessus pour pouvoir la suspendre au mur. Et si vous le souhaitez, ajoutez des franges: ici, j’ai doublé le fil et fait un nœud coulant.

montage-4

Photos: mon atelier déco

Voilà votre suspension tendance, un peu dans l’esprit de ce qu’on trouve sur Pinterest, mais à ma sauce! Comme vous le voyez, c’est super simple à réaliser…

dsc_0724

Photo: mon atelier déco

dsc_0727

Photo: mon atelier déco

Ça vous plait? Vous avez envie de tenter?

Si vous le faites, n’hésitez pas à me montrer vos créations!

Il y a quelques mois, je lançais ma marque de tissages  > > >  W E A V E D   W I T H   L O V E  < < <  et aujourd’hui, je vais plus loin avec les suspensions pour plantes en macramé. Je m’amuse avec ces différentes matières, ces différentes techniques et adore varier les plaisirs pour proposer de jolis objets qui trouveront leur place dans vos intérieurs. Alors que l’hiver approche, rien de tel qu’un tissage pour réchauffer un mur et un macramé pour accrocher une jolie plante. Quand le jardin passe en mode hiver, on peut se créer un petit espace vert dedans, en hauteur pour un plus bel effet.

Mes suspensions en macramés sont en vente chez Little Vintage Lovers à Genval (dont je vous parlais ici). Et d’ici une quinzaine de jours, vous pourrez aussi les trouver chez Agave Boutique à Ixelles. C’est une collaboration qui me tient fort à cœur et que j’ai hâte de vous faire découvrir…

En attendant, j’ai eu la chance de voir quelques une de ces suspensions dans un bel écrin: le salon Marry Me qui s’est tenu à Bruxelles il y a une grosse semaine. Valentine et Géraldine ont superbement créé un décor de rêve grâce, en partie, à mes suspensions. Et la talentueuse photographe Letizia Camboni a en a tiré quelques très beaux clichés…

marryme-36

Photo: Letizia Camboni

marryme-99

Photo: Letizia Camboni

 

marryme-111

Photo: Letizia Camboni

Ici, ils sont écrus ou kakis mais en boutique, je vous en propose aussi dans d’autres coloris, certains sont plus épurés, d’autres plus travaillés, plus grands ou plus petits… Au final, il n’y en a pas deux les mêmes, donc vous trouverez forcement votre bonheur 🙂

Voici encore deux photos de la très douée Géraldine Dardenne qui avait shooté cette jolie table cet été pour le blog très inspirant And I Said Yes

1469740655437

Photo: Géraldine Dardenne

1469740774314

Photo: Géraldine Dardenne

En attendant de les découvrir en boutique, je vous propose de me rejoindre sur Instagram où je vous montre régulièrement l’évolution de ma production. Et si vous voulez m’en commander, pour un cadeau de Noël par exemple, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à monatelierdeco@yahoo.com.

Ca vous plait?

Ces jours-ci, nos 4 glycines ont atteint leur pic de floraison: violet flashy et odeur divine compris. Maintenant elles vont commencer à devenir plus pâles puis laisser le feuillage envahir tout.

Comme il a fait super beau le week-end dernier, on a repeint les murs du jardin et j’ai revu la structure en bambous des glycines (logique vu qu’elles ont pas mal poussé en 4 ans). Les azalées sont également en fleur… Bref, le décor était complètement planté pour que je fasse quelques photos des suspensions pour plantes en macramé comme celles qui je vous propose de réaliser en atelier.

Il y a la bicolore, avec du fil qui ressemble à de la corde…

DSC_1703

Photo: mon atelier deco

DSC_1710

Photo: mon atelier deco

DSC_1711

Photo: mon atelier deco

DSC_1705

Photo: mon atelier deco

Puis il y a la suspension fabriquée à l’aide de fil trapilho, plus sobre et toute douce…

DSC_1723

Photo: mon atelier deco

DSC_1724

Photo: mon atelier deco

DSC_1728

Photo: mon atelier deco

DSC_1727

Photo: mon atelier deco

Allez, voilà encore quelques vues de la cour en fleurs… avec Kariba qui a essayé de s’incruster pendant le shooting 😉

DSC_1751

Photo: mon atelier deco

DSC_1745

Photo: mon atelier deco

DSC_1757

Photo: mon atelier deco

DSC_1744

Photo: mon atelier deco

DSC_1739

Photo: mon atelier deco

DSC_1733

Photo: mon atelier deco

Je suis sûre que maintenant, vous mourez d’envie de réaliser vous-même votre propre suspension pour plante en macramé… Facile, je vous le propose en atelier à Bruxelles, Liège et Mons. Il ne reste qu’à choisir la date qui vous convient le mieux et réserver 😉

affiche macrame lavallee

affiche macrame liege 11 juin

affiche macrame ines 18 juin

Ce soir, j’avais envie de vous parler d’une tendance que j’adore et qui est un peu dans la même veine que le tissage: le macramé. Directement reliée au style « Kinfolk » elle aussi, cette technique revient en force et les suspensions habillent joliment les murs de nos intérieurs.

On les aime immenses en tête de lit majestueuse…

11172008813_b297c5bdc8_o

Photo: Sally England

dbd88bba680695dadf8da89367945ce9

Photo: Etsy RanranDesign

Épais, il habille un mur dans un couloir, une entrée, un escalier…

48f649970709fe3c2096246f734fad73

Photo: Etsy MacroMacrame

En plus petit format, le macramé se fait poétique, conçu comme un dream catcher…

macrame

Photo: edeneve.macrame

Certaines créatrices, comme Emily Katz, vont plus loin et proposent un autre usage du macramé. Je suis fan de ce lit qui se veut à la fois esthétique et confortable…

emily-leela-1

Photo via Tea Cup Tea

Un peu moins simple à installer, ce hamac me fait rêver aussi!

white-hammock-473x700

Photo: Patina Rentals

Et puis, certaines d’entre vous l’ont peut-être déjà adoptée: la suspension pour plante en macramé.

planthanger

Photo: Needles+Leaves

J’en ai récupéré une de chez mes parents et ça m’a donné envie de me mettre au macramé… J’y ai pris goût et c’est pourquoi je vous propose d’apprendre les bases de cette technique pour réaliser une suspension pour plante. Ça se passe à Nivelles le vendredi 30 avril: je vous ferai découvrir la technique et mon homme s’occupera de l’apéro: une belle soirée en prévision 😉

affiche macrame aperos diy 30 avril

Premier jour du printemps oblige, je vous propose un DIY très tendance, que j’ai adoré réaliser : une suspension pour plante d’esprit macramé. C’est l’accessoire déco de ce printemps, pour mettre des fleurs dedans ou dehors, avec un petit coté bohème… Let’s go ?

1. Pour réaliser ce DIY, il vous faut :
– Une plante dans son cache-pot
– Du trapilho/zpagetti
– Des ciseaux
– Du fil de fer
– Une pince
– Du masking tape

DSC_0780

Photo : mon atelier déco

2. Réalisez un anneau de la dimension que vous souhaitez grâce à un morceau de fil de fer (sur Pinterest, j’ai vu que beaucoup utilisent des anneaux tout prêts, mais perso, je n’en n’avais pas à la maison alors le fil de fer est super pratique)

DSC_0789

Photo : mon atelier déco

3. Entourez-le plusieurs couche de masking tape pour que l’anneau soit le plus régulier et le plus joli possible

DSC_0791

Photo : mon atelier déco

4. Coupez huit morceaux de fils d’environ 80 centimètres de long

DSC_0800

Photo : mon atelier déco

5. Nouez-les ensemble autour de l’anneau. Serrez bien le nœud car il devra supporter le poids de la plante et son cache-pot

DSC_0807

Photo : mon atelier déco

6. Nouez les fils deux par deux

DSC_0814

Photo : mon atelier déco

7. Nouez à nouveau les fils par deux, mais en décalant le tout, comme sur la photo. Terminez en nouant ensemble le premier et le dernier.

DSC_0818

Photo : mon atelier déco

8. Faites à nouveau un gros nœud bien solide avec les huit fils.

DSC_0826

Photo : mon atelier déco

Voilà, c’est pas plus compliqué que ça! Nous n’avez plus qu’à mettre votre plante dedans et éventuellement ajuster les nœuds si vous voyez que ce n’est pas ultra régulier. Moi je l’ai fait à l’œil mais si voulez être sûrs, mesurez pour avoir des nœuds à égale distance.

DSC_0838

Photo : mon atelier déco

DSC_0835

Photo : mon atelier déco

DSC_0830

Photo : mon atelier déco

DSC_0848

Photo : mon atelier déco

Alors, qui se lance ? Moi, comme ça m’a bien plu, j’en ai fait plusieurs 🙂 Alors pour ceux et celles qui ont la flemme de se lancer, j’en fais gagner deux. Pour participer, il faut être fan de la page Facebook de mon atelier déco, laisser un petit commentaire (ici ou sur Facebook), et enfin, partager l’article sur le réseau social (en mode public pour que je puisse le voir). Tirage au sort le samedi 4 avril. Allez hop, c’est parti ! 😉

PS : Petite précision, la plante et le cache-pot ne sont pas à gagner, c’est la suspension 😉