Avant de m’envoler quelques jours pour New York, je voulais vous proposer un petit DIY, ça faisait longtemps. Alors je me suis amusée à créer une suspension murale dans l’esprit du macramé. Vous pouvez l’adapter à votre goût en choisissant d’autres coloris ou motifs, mais voilà les bases.

Photo: monatelierdeco

Matériel nécessaire :

– Un bâton ramassé dans les bois, préalablement poncé (le mien était déjà débarrassé de son écorce)
– Du fil coton de 3,5 cm d’épaisseur
– De la laine de la couleur de votre choix
– Une aiguille à laine
– Des ciseaux
– Un mètre

Marche à suivre :

Coupez des fil en biais et pliez-les en deux. J’en ai découpé 12 (entre 100 cm et 200 cm). Comptez environ 4 cm de plus pour chacun.

Photo: monatelierdeco

Nouez-les au bâton grâce au nœud à tête d’alouette. Pour cela, passez les deux bouts dans la pliure.

Photo: monatelierdeco

Serrez les nœuds pour qu’ils collent au bâton. Il suffit de tirer sur le double fil. Équilibrez-les pour qu’ils soient à intervalle régulier sur le bois.

Photo: monatelierdeco

Coupez un grand brin de laine et nouez-le perpendiculairement au fil de coton, en faisant un nœud à tête d’alouette.

Photo: monatelierdeco

Commencez à enrouler la laine autour du fil de coton, en passant à chaque fois dans la boucle avant de resserrer.

Photo: monatelierdeco

Si vous voulez faire un triangle comme j’ai fait en vert et en jaune, comptez le nombre de nœuds que vous faites et réduisez de deux sur le fil suivant, puis de nouveau de 2 sur celui d’après, et ainsi de suite, jusqu’à arriver à 2.

Photo: monatelierdeco

Rentrez le fil restant grâce à une aiguille à laine.

Photo: monatelierdeco

À la fin, ajustez pour former les triangles en faisant glisser doucement les nœuds colorés sur le fil de coton, vers le haut ou vers le bas. Vous pouvez aussi former des barrettes colorées parsemées ça et là, comme je l’ai fait en gris.

Photo: monatelierdeco

Enfin, utilisez votre mètre ruban pour découper un beau biais.

Photo: monatelierdeco

J’ai volontairement choisi de ne pas mettre trop de couleurs pour qu’on voit encore le coton, mais rien ne vous empêche d’en utiliser plus, pour une suspension plus colorée.

Photo: monatelierdeco

 

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Ce soir, j’avais envie de vous parler d’une tendance que j’adore et qui est un peu dans la même veine que le tissage: le macramé. Directement reliée au style “Kinfolk” elle aussi, cette technique revient en force et les suspensions habillent joliment les murs de nos intérieurs.

On les aime immenses en tête de lit majestueuse…

11172008813_b297c5bdc8_o

Photo: Sally England

dbd88bba680695dadf8da89367945ce9

Photo: Etsy RanranDesign

Épais, il habille un mur dans un couloir, une entrée, un escalier…

48f649970709fe3c2096246f734fad73

Photo: Etsy MacroMacrame

En plus petit format, le macramé se fait poétique, conçu comme un dream catcher…

macrame

Photo: edeneve.macrame

Certaines créatrices, comme Emily Katz, vont plus loin et proposent un autre usage du macramé. Je suis fan de ce lit qui se veut à la fois esthétique et confortable…

emily-leela-1

Photo via Tea Cup Tea

Un peu moins simple à installer, ce hamac me fait rêver aussi!

white-hammock-473x700

Photo: Patina Rentals

Et puis, certaines d’entre vous l’ont peut-être déjà adoptée: la suspension pour plante en macramé.

planthanger

Photo: Needles+Leaves

J’en ai récupéré une de chez mes parents et ça m’a donné envie de me mettre au macramé… J’y ai pris goût et c’est pourquoi je vous propose d’apprendre les bases de cette technique pour réaliser une suspension pour plante. Ça se passe à Nivelles le vendredi 30 avril: je vous ferai découvrir la technique et mon homme s’occupera de l’apéro: une belle soirée en prévision 😉

affiche macrame aperos diy 30 avril