Cela fait un petit temps que j’ai une série d’articles en tête, directement liée aux gestes et choix éco-responsables que je tente de mettre en place à la maison. Pour ce premier article, rentrée des classes oblige, c’est sur le cartable de Basile et Camille que j’ai eu envie de me pencher.

Loin de moi l’idée de m’ériger en modèle de démarche durable, mais j’ai fait quelques trouvailles pour cette rentrée, que j’ai bien envie de partager.

Camille et son cartable Mr Renard

Pour Camille d’abord. Bon, c’est facile puisqu’elle entre en 2e maternelle et que les exigences sont très restreintes. Son cartable d’accueil et de 1e étant devenu trop petit, je l’ai amené dans une boutique Fox & Compagnie qui récolte chaque été du matériel scolaire, réutilisé par l’ASBL Arc-en-Ciel pour des familles en situation précaire. Pour ma poulette, j’avais surtout besoin de trouver un cartable assez grand que pour y glisser sa boite à tartines, sa petite farde de communication, sa gourde et ses tartines du matin quand elle petit-déjeune à la garderie. Dans le précédent, ça ne rentrait pas, dans le sac à dos renard Trixie, ça va aller. J’ai choisi ce cartable car c’est une création belge, en tissu organique, et qui s’inscrit dans une démarche durable. En prime, je l’ai acheté dans une boutique éthique : Little Moon Concept Store. Dans la même veine, je pourrais également citer Citron Grenadine, où la démarche est également dans une lignée plus durable. Exemple : ma lunchbox en bambou, hyper solide, hyper jolie, pour en finir avec le plastique (non-recyclé du moins)

Photo : monatelierdeco

Le wrap lavable pour les tartines

Pour son petit pique-nique, je réemploie la même boite à tartines que les 2 années précédentes (en achetant du solide, ça passe les années : celle de Basile a 5 ans!), et une gourde métallique Siggs, qui passe les années aussi, et dont on peut remplacer le bouchon si nécessaire. Ensuite, pour les petites tartines du matin, j’ai trouvé ces emballages géniaux chez Sebio: le wrap en coton Keep Leaf, avec une doublure lavable à l’éponge, en machine et même au lave-vaisselle. Les U-Konserve sont en plastique recyclés (sans PBA ni phtalates), on peut donc aisément passer un petit coup d’éponge pour les nettoyer. Les 2 conservent la fraîcheur, sont lavables, jolis, se ferment avec un velcro et n’alourdissent pas les cartables.

Photo : monatelierdeco

Un cartable, 3 années (au moins)

Pour Basile, qui entre en 3e primaire, la liste de matériel scolaire est un peu plus fournie MAIS ça reste très raisonnable comparé à ce que je vois parfois ailleurs. On a opté, lors de son entrée en 1e primaire, pour un cartable Kipling. Une marque belge qui tient des années, il ne m’en faut pas plus. Ok, il coûte 120 balles, mais Basile s’apprête à l’utiliser pour la 3e année, il l’a bien maltraité, et il n’a rien ! Comme mon grand n’est pas très sensible à la mode, il s’apprête à le remettre sur son dos sans demander à changer. Il faut dire que je le sensibilise quand même à garder ses affaires le plus longtemps possible. Ça fonctionne bien pour le cartable et la trousse, de la même marque. Et avec un peu de chance, Camille réutilisera le cartable par la suite.

Photo: monatelierdeco

Crayons, gomme, latte, colle, bic… écologiques

Dans la trousse, on a dû renouveler pas mal de choses cette année. Mais rien n’est perdu puisque, par exemple, les crayons de couleurs qui sont encore en état (comprenez pas tout rikiki et dont la mine ne casse pas à tout bout de champ) sont utilisés par mes 2 kids à la maison. Ils dessinent de plus en plus ces derniers temps. Alors tant pour les crayons de couleurs que pour les crayons ordinaires, j’ai acheté les Stabilo Green, qui garantit des crayons en bois issu de forêts gérées en accord avec l’environnement (label FSC).

Photo : monatelierdeco

Je ne vais pas entrer dans le détail pour chaque fourniture mais note par exemple que le bic à 4 couleurs est en plastique recyclé (78%), la latte métallique et la latte en bois pourront être utilisés plus longtemps que celles en plastique, et même la gomme et le tube de colle sont écologiques. C’est simple, j’ai été faire mes courses de rentrée chez Bio Planet où la sélection de produits scolaires sont respectueux de l’environnement.

Photo : monatelierdeco

Il y a juste 23 choses que je n’ai pas trouvées, alors j’ai été faire un tour chez Trafic, au royaume du plastique et de la surconsommation… Là-bas, tout se vend pas 8 ou par 10. On te force à acheter plus que ce dont tu as réellement besoin. J’ai résisté. J’ai seulement acheté les chaussures de gym et un taille-crayon.

Pour aller au bout de ma démarche, j’aurais pu chercher encore plus loin. Mais il faut se rendre compte que l’effort est très limité lorsqu’on veut préserver l’environnement. En alliant Bio Planet et Sebio (et il y en a d’autres!), j’ai trouvé tout la gamme nécessaire. Après, je sensibilise mes enfants pour qu’ils prennent soin de leurs petites affaires. Et vous savez quoi ? Quand on leur explique pourquoi on préfère consommer durablement plutôt que de surconsommer, on n’a même pas besoin de mettre les pieds dans un magasin où ils seront tentés de tout acheter. Le coup des dauphins et des tortues qui ingurgitent des sacs plastique, ça leur parle, les conditions de fabrication de certains produits aussi. Je ne leur mets pas de pression avec ça, je leur explique juste simplement POURQUOI je fais les choses de telle manière… Et cela fonctionne.

Je précise enfin que cet article n’a été sponsorisé par aucune marque citée. Il répond juste à mon envie de partager les bons plans des rentrée à tous ceux qui veulent aussi une rentrée des classes plus durable 😉