Quand nous avons recherché l’endroit parfait pour fêter notre 11e anniversaire de mariage, ma petite sœur nous a mis sur la meilleure piste qui soit: l’hôtel Naxhelet. Nous avons bénéficié d’un arrangement qui nous a permis de profité au mieux des installations de cet hôtel situé sur les hauteurs de Huy, en Hesbaye.

Si sur le papier, cet endroit m’a plu, c’est avant tout parce qu’il s’agit d’un lieu où on retrouve tout ce qu’on cherche pour un week-end en amoureux : hôtel en pleine nature, déco de chambre à tomber, centre wellness, et restaurant mettant en valeur les produits locaux et de saison.

Sur place, ça s’est confirmé… Et mieux encore! Voici les atouts incontournables du Naxhelet, où nous avons séjourné mi-octobre, le plus beaux week-end point de vue météo de ces 6 derniers mois (j’exagère à peine)

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Design/Architecture

L’architecte liégeois réputé Philippe Valentiny a conservé au mieux ce qu’il fallait garder du château-ferme, qu’il a étendu grâce à des modules plus contemporains… Cette alliance entre l’ancien et le moderne a été faite avec beaucoup de goût. Ce qui m’a flashé également, c’est l’alliance du chaud et du froid : le béton et le bois, le verre, la pierre et la nature environnante s’équilibrent harmonieusement.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Dans les chambres, même constat : la décoration est plutôt masculine mais réchauffée par le bois, les teintes orangées, ou encore les belles matières.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Environnement/Bio

Deuxième axe totalement séduisant pour nous : le respect de l’environnement. Un hôtel en pleine nature dont les propriétaires ont une démarche écologique, cela ne pouvait que me plaire. Cela se traduit de différentes manières. D’abord, la propriété est équipée d’une station d’épuration, de toitures végétales et de panneaux photovoltaïques. Les plantations ont également été réfléchies dans cette démarche et la station météo connectée au système d’irrigation permet d’économiser un maximum l’eau.

Au restaurant, même démarche : du bio, des produits frais et de saison, dans la mesure du possible provenant de producteurs locaux. D’autre part, l’hôtel dispose de son propre potager bio qu’on a adoré découvrir en cette fin de saison. Poisson en entrée, belle pièce de veau en plat, le tout aux légumes de saison… On s’est régalés, c’était extrêmement fin, et le sommelier m’a fait goûter un pinot noir rosé absolument délicieux. (Par contre, je ne vous ai pas fait de photo de mes plats, je suis nulle en la matière, je préfère les photos déco/nature ;-)) Au petit déjeuner, même constat: du choix et surtout des produits très appréciable comme des graines, des noix, des granolas, à déguster avec des yaourts fermiers et des fruits, c’est tout ce que j’aime! Le genre de petit déjeuner qu’on a envie de faire durer encore et encore…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Wellness/Soins bio

Le respect de l’environnement est pris en compte jusque dans l’espace wellness où on a eu envie de s’offrir des soins … bio! Massage du dos en duo à l’huile chaude, suivie d’une soin visage à la tomate pour moi. Les produits utilisés sont naturels, sans paraben, sans conservateurs et sans produits chimiques… En bref, conformes à ma démarche au quotidien.

On a eu énormément de chance avec le beau temps lorsque nous avons été au Naxhelet. Il faisait super doux, très ensoleillé et il n’y avait vraiment pas beaucoup de monde. Profiter d’une infrastructure si jolie un dimanche matin après un copieux petit déjeuner, c’était juste parfait. Et avant nos soins le samedi, on a pu patienter avec des fruits et du thé bio: le genre de petites attentions qu’on ne trouve pas partout et qui est des plus appréciables.

Photo: monatelierdeco

Golf/Nature

On ne s’est pas essayés au golf, mais on a pris beaucoup de plaisir à marcher le long des terrains et à regarder les sportifs à l’oeuvre depuis la terrasse de notre chambre, qui donnait sur le practice. La vue était super agréable…

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Vous l’aurez compris, le Naxhelet n’est pas réservé qu’aux golfeurs. C’est un endroit absolument parfait pour ceux qui, comme nous, veulent se ressourcer dans une merveilleux endroit, en pleine nature, où on respecte l’environnement et où on choisit des produits locaux… Tout ça à la fois!

Dernière précision, et pas des moindres : le personnel de l’hôtel est super agréable!

Je ne suis pas très Halloween, le côté commercial, les citrouilles en plastiques et autres horreurs made in China…

MAIS cette année, j’ai eu envie de faire un petit quelque chose avec les enfants. On fera un goûter demain avec deux petits potes à eux,  des cookies chocolat-potimarron-noix de pécan, des financiers et quelques bonbons. Ce week-end, j’ai pris une heure pour créer une déco d’automne/d’Halloween simple et efficace.

Des plantes de saison, des courges du potager à la pelle, quelques macramés noirs et bougies, et le tour est joué… Regardez.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Si quelqu’un a le nom des petites courges dans les macramés, je suis preneuse!
J’avais aussi planté des potirons au potager mais ça n’a rien donné. Je me suis donc rabattue sur ces courges et les potimarrons et c’est pas plus mal 😉

Ceux qui me suivent sur Instagram ont témoigné de tellement d’enthousiasme face à mon grand macramé réalisé pour le salon Marry Me que j’avais envie de le partager avec vous dans un petit article. Lorsque la décoratrice florale et co-créatrice de Marry Me, Valentine Dormal, m’a « challengée » en me demandant de réaliser une grande pièce, j’ai directement accepté, même si je ne m’étais encore jamais lancée dans un si grand macramé.

Puis je me suis posée de nombreuses questions sur la longueur de la corde, son épaisseur, le support à utiliser et les motifs… Je me suis lancée dans une première pièce avec de la corde un peu trop fine, qui m’a donné pas mal de fil à retordre. Puis j’en ai commencé un second, avec du fil plus épais, des nœuds plus larges, imaginant que ce serait beaucoup plus simple pour Valentine d’y insérer des fleurs. Je l’ai trouvé trop fin par rapport à sa longueur, alors j’ai trouvé une solution pour l’élargir et que ça reste beau.

Sur un mur de briques bien éclairé, devant une table superbement décorée par Valentine et (Ma Belle Vaisselle pour la vaisselle), le résultat est juste top. Vous remarquerez que les chaises des mariés ont aussi été décorées à l’aide de macramé.

Photos : Valentine Dormal

Photos : Valentine Dormal

Photos : Valentine Dormal

Photos : Valentine Dormal

Photos : Valentine Dormal

J’ai pris goût à la réalisation de grandes pièces, je pense que je vais vite recommencer. Je vous montre bientôt plus de photos sur ma page FB, Instagram et Pinterest (si vous ne me suivez pas encore, c’est le moment ;-))

11. octobre 2017 · 2 commentaires · Catégories: DIY · Tags: , , , ,

Ces dernières semaines, on a fait quelques travaux de peinture pour que Camille ait sa chambre de grande fille de 3 ans. Je vous montrerai bientôt le résultat mais avant tout, je partage avec vous la réalisation de son petit bureau, fabriqué à l’aide d’une planche récup’ et de pieds en épingles Ripaton. Ces pieds amovibles très pratiques son disponibles en plusieurs tailles et coloris. J’ai choisi des pieds de 50 cm blancs, que j’ai fixés à une planche récupérée d’une ancienne console de cuisine. Si vous voulez vous lancer dans la confection d’un bureau du genre, c’est tout simple, regardez plutôt.

Photo: monatelierdeco

Matériel nécessaire:

4 pieds Ripaton aux dimensions de votre choix (50 cm pour un bureau de petite fille, c’est nickel)
Une planche récup’ ou du commerce
12 vis de taille adaptée et tournevis
De la peinture (laque à l’eau pour bois)
Crayon et latte
Tape

Photo: monatelierdeco

Marche à suivre:

Fixez les pieds à la planche à l’aide d’un tournevis. Il faut 3 vis par pied. Attention à bien choisir les vis adaptées à la dimension de votre planche. Ici, on a opté pour des vis de 2,5 cm, avec une tête la plus large possible pour qu’elles ne passent pas à travers les trous des pieds. Ça peut paraître bête mais devant le rayon vis du magasin de bricolage où vous vous fournissez, vous serez content d’avoir mesuré avant 😉

Photo: monatelierdeco

Mettez la table sur les pieds et dessinez les formes géométriques de votre choix.

Photo: monatelierdeco

Apposez ensuite le tape pour peindre des lignes bien droites. Appuyez bien pour ne pas que ça « bave ». Peignez avec la première couleur.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Quand c’est sec, posez le tape sur la partie déjà peinte et peignez les autres parties. J’ai choisi le « Denin drift » et le « Dawn blue » de Levis, déjà présents dans la chambre de ma poulette. Enlevez ensuite le tape et à l’aide d’un fin pinceau, effectuez les éventuelles retouches.

Photo: monatelierdeco

Il ne vous reste plus qu’à trouver un tabouret adapté et à installer les crayons de couleurs et les livres de coloriage.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Bonne nouvelle: grâce à cette collaboration avec Ripaton, vous bénéficiez de 10% pour toute commande jusqu’au 11 novembre avec le code promo ATELIERDECO10 (valable en Belgique et en France Métropolitaine). Si vous avez envie de commander des pieds en épingle, c’est le moment, c’est l’instant 😉

Ça fait longtemps que j’ai envie de vous proposer des visites privées sur le blog. Et lors d’un beau dimanche de fin d’été, la plus belle des occasions d’inaugurer cette série d’article s’est présentée. On a passé l’après-midi chez Anne-Catherine, Benoît et leurs jumeaux Billie et Oscar. Ils habitent Godinne, notre village d’origine, et on les connait depuis toujours. Il y a quelques mois d’ici, ils ont décidé de quitter Bruxelles après avoir flashé sur cette maison dans leur village, qui ne se vendait pas mais dont ils ont tout de suite décelé le potentiel. Et après de longs mois de travaux et un magnifique job de décoration de chacune des pièces, le résultat vaut quelques dizaines de photos sur un blog (ou même dans un magazine déco, mais ça viendra sûrement ;-)).

Située sur les hauteurs de Godinne, la maison 4 façades, « Aux 4 vents », offre une vue imprenable sur la vallée de la Meuse.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Dès l’entrée, on note le souci du détail d’Anne-Catherine, qui s’amuse avec les mots, les phrases, les typos (normal, elle est prof de français), et qui a eu la bonne idée d’accrocher les anciens plans de la maison ainsi que d’anciennes cartes du village mosan.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

À droite, le salon était en attente de nouveaux canapés quand nous sommes venus, mais le charme opère grâce au bon goût du couple

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Au sol, du béton lissé a été posé, mais ne croyez pas une seule seconde que cela refroidit les pièces, cela amène la touche de modernité qu’il fallait, les éléments en bois, l’escalier « dans son jus », les plantes, et quelques touches de couleurs amènent la chaleur nécessaire.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Pour amener de la lumière et offrir un espace cuisine-salle à manger plus spacieux, des murs ont été abattus et cette ouverture facilite la circulation. J’ai adoré l’idée de créer un rebord de fenêtre avec du bois récup’…

 

Photo: monatelierdeco

 

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Au premier étage, la salle de bain a été faite en carrelages métro aux murs et en carrelages évoquant les carreaux de ciment au sol. Pour déposer le lavabo, un meuble chiné a été retapé et la plaque en marbre d’un autre meuble a été retaillée pour être disposée sous la vasque. Le miroir a été récupéré dans la maison.

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Dans les chambres des enfants comme des adultes, des petites « jolisetés » font la différence

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Et puis dans le jardin, déjà bien exploité cette année avec de premières expériences potagères concluantes, on trouve un magnifique atelier. Le couple a utilisé du bois de récup’ pour les parois et Benoit y fabrique sa propre bière

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Ces quatre-là ont trouvé leur petit coin de paradis, on su donner un second souffle à cette maison pleine de charme, y amenant de la modernité tout en valorisant les plus belles traces du passé!

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco

Cela ne vous a peut-être pas échappé: on voit de plus en plus de rénovations de maisons à l’aide de boit brut. Le côté chaleureux du bois naturel séduit beaucoup de monde, et même le bois « de chantier » a fait son entrée dans nos intérieurs.

Ça a commencé avec les palettes, souvent utilisées telles quelles ou dont les planches en bois sont récupérées pour diverses utilisations. Ici, je vous parle de l’OSB qui s’affiche de plus en plus tel quel, alors qu’à la base, ces panneaux faits de fines lamelles collées sont prévus pour ne pas être montrées.

Si je vous en parle, c’est parce que j’ai longtemps cogité sur la rénovation de notre escalier qui mène aux chambres des enfants, visible depuis le hall d’entrée. L’escalier lui-même, je compte le peindre en blanc mais sur les murs, je pense à poser des panneaux de ce type. Actuellement, il y a des lambris très abîmés et qui assombrissent la cage d’escaliers. J’imagine que derrière les lambris, il y a une structure de base en bois sur laquelle nous n’aurions plus qu’à fixer les panneaux. En plus d’être économique, il parait qu’ils se découpent facilement et offre une bonne isolation thermique et acoustique.

Il ne nous reste plus qu’à admirer tout ce qu’on peut faire avec ces panneaux… C’est parti pour l’inspiration. Et pour commencer, je vous montre le bureau de ma copine blogueuse Céline, de I do it myself, qui a opté pour l’OSB dans son bureau.

Photo: I do it myself

Ici, le plafond et le sol sont en OSB et avec ces murs blancs et des baies vitrées, c’est du plus bel effet.

Photo : Jular

Total look OSB, ça fonctionne aussi!

Phot via Poligom

OSB et green, la belle alliance

Photo via Pinterest (source inconnue)

Juste un mur (en vrai on ne sait pas bien si c’est du liège ou de l’OSB mais on se l’imagine)

Photo via Elephant in the room

On peut aussi utiliser l’OSB pour fabriquer du mobilier plein de style… La preuve dans cette auberge de jeunesse à Lyon:

Photo: Milk Decoration

L’OSB peint, c’est aussi très beau!

Photo : Heju

Et puis on peut se construire un meuble soi-même en OSB (tuto en cliquant sur la photo)

Photo: Woonguide

Qu’est-ce que vous dites de ça?

Retrouvez encore plus d’idées d’utilisation de l’OSB sur mon tableau Pinterest qui y est consacré 🙂