Je vous avais parlé de notre envie de se retrouver à quatre pour une nuit dans une cabane perchée… Mais pas n’importe laquelle! On a choisi celle du Château de Ronchinne. C’est là, dans l’Orangerie qu’on s’est mariés il y a 9 ans… C’est aussi dans ce domaine qu’on allait courir quand on était gosses puisque tant loulou que moi venons de ce magnifique coin de Belgique.

DSC_0148

Photo: mon atelier déco

DSC_0153

Photo: mon atelier déco

Alors, par un samedi de janvier pluvieux et venteux comme on les aime, on a débarqué tous les 4, excités comme des gamins à l’idée de passer ce moment en pleine nature…

Petit jeu: vous la voyez la cabane, sur la photo ci-dessous?

DSC_0129

Photo: mon atelier déco

On a été très bien accueillis au Château puis emmenés à la cabane, en contrebas. Elle n’est pas très très haute mais au moins, on a pu y emmener Camille. À l’intérieur de la cabane, il y a juste l’essentiel : un grand lit à gauche, un autre en face, et à droit une petite banquette pour y poser des affaires. Evidemment avec des enfants sortis de leurs petites habitudes et un vent de tous les diables, on n’a pas ultra bien dormi loulou et moi mais je ne remets pas en question une seule seconde le confort des lieux :-)

IMG_0561

Photo: mon atelier déco

IMG_0563

Photo: mon atelier déco

Ce que j’ai adoré c’est l’odeur du bois, du pin qui règne dans la cabane… mais aussi les lits très douillets et la vue… L’essentiel quoi!

IMG_0567

Photo: mon atelier déco

DSC_0127

Photo: mon atelier déco

DSC_0104

On a pas testé le restaurant mais le petit déjeuner, servi dans la salle de bal du Château, était très copieux et diversifié, on s’est régalés. J’ai aussi beaucoup aimé les salons ultra chaleureux mis à la disposition des clients: les feux feux ouverts, les têtes de cerfs, le plancher qui craque, les couvertures à carreaux ou encore les lampes Tom Dixon…

IMG_0574

Photo: mon atelier déco

IMG_0578

Photo: mon atelier déco

IMG_0573

Photo: mon atelier déco

Puis le lendemain matin, rassasiés, on est allés faire une grande promenade dans le parc. Avec loulou on s’est rappelés notre mariage à l’Orangerie, les balades du dimanche au milieu des rhododendrons, le labyrinthe végétal (qui n’existe malheureusement plus), l’allée bordée de grands arbres… On a aussi découvert le fameux loft posé dans les bois, où on aimerait aussi loger à l’occasion…

DSC_0139

Photo: mon atelier déco

DSC_0152

Photo: mon atelier déco

DSC_0137

Photo: mon atelier déco

DSC_0131

Photo: mon atelier déco

DSC_0113

Photo: mon atelier déco

DSC_0119

Photo: mon atelier déco

Bref, malgré la pluie et le vent, c’était une belle petite escapade… Vivement qu’on recommence 😉

Quand j’ai commencé à tisser sur mon petit métier pour enfant ou sur du carton, je n’imaginais pas que j’allais y prendre goût de la sorte. Je savais que ça allait me plaire mais je ne m’attendais pas à une telle addiction. Je me réjouis chaque jour du moment où je vais me poser avec mon métier XXL sur les genoux… Oui parce qu’entre temps, je m’en suis acheté un grand format. On peut faire un petit tissage sur un grand métier tandis qu’on ne peut pas faire de grand tissage sur un petit métier… Logique non?

Bref, ce bel objet et les pelotes de laine de toutes les couleurs et de toutes les épaisseurs sont souvent sous mes doigts ces derniers temps et ça me plait énormément. Je suis sereine quand je tisse et fière de moi quand je peux accrocher une nouvelle création au mur.

DSC_0058

Photo: mon atelier déco

DSC_0014

Photo: mon atelier déco

DSC_0039

Photo: mon atelier déco

DSC_0044

Photo: mon atelier déco

Alors j’ai évidemment eu envie de transmettre. J’avais peur de ne pas être prête mais Inès m’a demandé de proposer un atelier tissage dans sa jolie boutique montoise alors je me suis lancée. Samedi dernier, j’ai donné mon premier atelier tissage (complet en moins de 24 heures!)…

DSC_0091

Photo: mon atelier déco

DSC_0089

Photo: mon atelier déco

DSC_0080

Photo: mon atelier déco

C’était chouette parce que les participantes étaient hyper enthousiastes et certaines, qui me suivent sur Instagram, avaient vu mes créations et étaient très impatientes d’apprendre. Alors j’ai eu face à moi six jeunes vraiment motivées, emballées, qui ont aimé tisser et découvrir les techniques de base. À la fin, elles sont reparties avec leur premier tissage à accrocher au mur, et moi avec la confirmation que tisser et transmettre, c’est en train de devenir une passion…

DSC_0093

Photo: mon atelier déco

DSC_0092

Photo: mon atelier déco

DSC_0061

Photo: mon atelier déco

Bien sûr, il y en aura plein d’autres car les demandes sont très nombreuses! Le prochain, c’est le 19 février lors du prochain Apéro DIY chez Quatre Quarts et, bonne nouvelle, il reste quelques places (mais plus beaucoup, dépêchez-vous ;-))

affiche aperos diy tissage

Je vous propose un article inspirant ce soir! Si vous avez tout bien suivi, j’ai récupéré deux magnifiques fauteuils en rotin il y a un an. Ils ont passé l’été sur la terrasse et on s’y est souvent posés pour profiter des beaux jours…

Aujourd’hui, ils hibernent dans la chambre des enfants mais ils vont retrouver la terrasse et seront différents au printemps prochain car j’ai envie de les repeindre. Pour la couleur, je n’ai pas encore tranché mais j’espère que cette couche de peinture les protégera et leur donnera une nouvelle apparence. Je penchez vers le gris ou le bleu nuit pour que ça aille bien chez nous.

Voilà un peu d’inspiration…

c3f15fd56a841fe294d42bae7f2e59ae

Photo: Bloomingville via Notre Loft

8e8509d8ba0f25e06c3fa5695bbc3afd

Photo via SF girl by bay

3c55329590f12d1605625532c985fa6a

Photo: Apartment Therapy

a56adf81f7db91175d8042cc8aaa31e7

Photo: House of Philia

8

Photo: Deja vu

a1e9581fc5e7bca2ea5895b2298aa3e0

Photo via Comodoos

7ad3610cd0b5d856ef2bfb6c5071fdf2

Photo via Weekend field notes

9902447c0efb091fda298d7f4ec3be5f

Photo via Pinterest

6d576e943775c8b4e96f6ebb0fdcd8a8

Photo via Elle Maison

Je penche pour la couleur sur cette dernière photo, ou peut-être du bleu nuit… Vous en dites quoi?

*** Je vous rappelle que si vous êtes tentés par le tissage, je donne un atelier chez Quatre Quarts le 19 février prochain. On s’y voit ? 😉 ***

Les 10 premiers jours de 2016, je m’étais lancée dans la cure de janvier que propose Apartment Therapy. Le site propose des conseils/instructions à suivre au jour le jour pour ranger, réorganiser, nettoyer, embellir sa maison en un mois afin qu’elle soit nickel pour l’année à venir.

Au début j’ai trouvé ça facile parce que ça traitait de la cuisine pour laquelle j’avais pris un peu d’avance (sans le vouloir) pendant mes congés. On avait vidé et dégivré le congélateur, trié et nettoyé les armoires à réserves et à vaisselle… On a même fait de la place dans la cave, là où on range les réserves de nourriture (et où on stocke les verres pendant trop longtemps). C’était fameux parce qu’étant convalescente, et c’est surtout Loulou qui a trimé.

Mais voilà, depuis, le rythme des journées trop courtes et trop remplies a repris. Et l’envie de passer du temps de qualité avec mes petits bouts a pris le dessus, ainsi que mon envie de cocooner grave avec mon tissage ou mon tricot dans le canapé, en mode fade… Ben quoi, l’hiver, on hiberne, non ?

Alors après une semaine et demi bon élève et une semaine et demi cancre, l’heure de prendre des décisions et de faire un bilan s’imposait…

J’ai retenu et appliqué certains conseils de cette cure. Je les fais juste un peu à ma guise, quand j’en ai le temps et l’énergie. Cette cure de janvier m’a par exemple donné l’envie de conserver en permanence cette « outbox » dans mon entrée. J’y place ce qui doit sortir de la maison et en fin de semaine, je décide de donner, jeter ou revendre ce que j’y ai mis. Je ne vous cache pas que beaucoup de choses montent au grenier pour la prochaine brocante, au printemps mais on y croit : derrière, il y a une réelle envie de désencombrer mon intérieur.

DSC_0290

Photo: mon atelier déco

Et puis il y a cette idée de prendre une demi-heure pour vider un tiroir et trier son contenu… Un seul tiroir ou un petit bout d’armoire, quand on le fait régulièrement, ça permet de désencombrer.

Ensuite, il y a les choses que je faisais déjà et que la cure m’a conforté dans l’idée que c’était bien et qu’il fallait poursuivre. S’acheter des fleurs chaque semaine par exemple, pour embellir sa maison; et puis faire une liste des choses qu’on voudrait faire chez soi, pièce par pièce. Ma liste à moi est énorme, mais quel pied de pouvoir barrer au fur et à mesure qu’on avance!

DSC_0286

Photo: mon atelier déco

D’ailleurs, je me suis attaquée à un gros morceau lundi dernier. J’étais exceptionnellement en congé, et j’ai été emportée dans un tourbillon de productivité. Après avoir nettoyé les plinthes et les dessus d’armoires de la cuisine, j’ai voulu accroché la guirlande d’oiseaux en origami dans la chambre de Camille et faire les photos pour le blog. Et comme j’avais l’idée en tête de changer les stickers au-dessus de son lit, je me suis amusée à les enlever un par un, et la peinture avec. Du coup, j’ai remis le mur en état : ponçage et peinture des endroits abîmés pour pouvoir mettre les nouveaux stickers sur un mur nickel. Dans ma lancée, j’ai aussi changé un peu les éléments de déco de place, pris les poussières à fond, trié son armoire à vêtements et troqué le sac de couchage contre la couette. Finalement, j’ai installé la fameuse guirlande et pris les photos. Le soir, ma poulette avait une chambre toute neuve, devant laquelle elle s’est extasiée à coups de « wouaaaaaaaaaa! » et de « beauuuuuu ». Quant à moi, j’avais la satisfaction d’avoir vraiment bien avancé dans mes nombreux projets pour une jolie maison.

DSC_0269

Photo: mon atelier déco

DSC_0265

Photo: mon atelier déco

Bref, la cure d’Apartment Therapy, même en ne la suivant pas à fond, est super efficace!

Pas simple de trouver un DIY qui explique convenablement comment réaliser les oiseaux en origami… Or ceux-ci conviennent à différentes atmosphères, différents styles, ambiances ou encore utilisation. À Noël, je les avais réalisés à côtés de diamants pour un Noël géométrique et moderne.  D’ici juillet prochain, j’en ferai par centaine pour la déco d’un mariage (on s’en reparlera)… Et aujourd’hui, c’est pour la chambre de ma poulette que j’ai eu envie de les décliner. Une guirlande d’oiseaux en origami, dans une chambre d’enfant, ça amène de la douceur, de la légèreté, puis c’est super joli sans être gnangnan. Cerise sur le gâteau, ça coûte presque rien. Les conseils donnés dans le magazine de la boutique Westwing vont dans ce sens: de la douceur et des couleurs apaisantes, mais aussi des éléments ludiques contribuent à la réussite de la déco d’une chambre d’enfant.

DSC_0269

Je voulais vous proposer ce DIY en vidéo mais n’étant pas encore au point à ce niveau-là, voici des jolies photos que je maîtrise nettement mieux. Avec ces explications (regardez les photos ET lisez les instructions), l’oiseau en origami va devenir un vrai jeu d’enfant et vous allez rapidement avoir envie d’en faire plein! C’est parti…

DSC_0251

Matériel nécessaire :

– Du papier (carré ou A4) de maximum 80 grammes d’épaisseur
– Des ciseaux
– Du fil fin
– Une aiguille
– Du masking tape

Marche à suivre:

1. Premièrement, si vous partez d’une feuille A4, voici comment en faire un carré, la base de l’oiseau en origami. Pliez un triangle rectangle en suivant le long de la feuille et coupez le morceau rectangulaire qui dépasse. Gardez le pliage en triangle tel quel (carré plié en deux selon la diagonale)

etape 1

Photos: mon atelier déco

2. Pliez une deuxième fois le triangle en deux. Puis repliez un demi dans un sens et l’autre demi dans l’autre. Vous serez parfois amenés à faire une manipulation dans un sens, puis à retourner votre pliage pour la faire dans l’autre sens. Appuyez bien pour les plis soient bien marqués.

etape 2

Photos: mon atelier déco

3. Repliez maintenant le coin inférieur vers le haut. Puis retournez votre origami et faites la même chose de l’autre coté, comme sur les photos.

etape 3

Photos: mon atelier déco

 4. Dépliez maintenant votre origami pour revenir au triangle de base. Inversez alors les plis des deux petits triangles qui « sortent », afin qu’ils « rentrent »

etape 4

Photos: mon atelier déco

5. Refermez votre pliage, retournez-le, et soulevez les ailes une par une (d’un coté puis de l’autre)

etape 5

Photos: mon atelier déco

6. Pliez le bec dans un sens puis dans l’autre, en marquant bien le pliage, puis inversez-le: faites « rentrer » ce morceau vers l’intérieur

etape 6

Photos: mon atelier déco

7. Mettez votre oiseau le dos vers vous et effectuez le pliage de la queue. Pour cela, aplatissez depuis le dos en formant un losange, comme sur la photo. Et voilà, votre oiseau est terminé!

etape 7

Photos: mon atelier déco

8. Faites-en plusieurs, de tailles et de coloris différents

DSC_0201

Photo: mon atelier déco

9. Assemblez-les à l’aide d’un fil et d’une aiguille que vous piquez au milieu du dos. Attention, si vous piquez au niveau de la tête, il tombera vers l’avant, et si vous piquez trop près de la queue, il penchera fort vers l’arrière. Pour qu’il tienne sur le fil, collez simplement un petit bout de masking tape autour du fil pour « bloquer » l’oiseau. Vous pouvez aussi faire un nœud mais c’est plus fastidieux. Enfin, j’ai ajouté quelques tout petits morceaux de masking tape entre les oiseaux pour donner du rythme et apporter une petite touche de doré.

DSC_0205

Photo: mon atelier déco

Il ne vous reste plus qu’à suspendre votre guirlande dans la chambre… Vous voyez ici que pour la chambre de ma fille, Camille, j’ai mis les couleurs douces de sa chambre: du gris, un peu de rose (mais pas trop), une peu de jaune et quelques subtiles touches de doré (fil et masking tape).

DSC_0282

Photo: mon atelier déco

DSC_0265

Photo: mon atelier déco

DSC_0260

Photo: mon atelier déco

DSC_0259

Photo: mon atelier déco

Lorsque Camille s’est couchée le soir où j’ai installé sa guirlande, elle l’a pointé du doigt en disant « waouw »… Pari gagné! À vous de jouer!

Je voulais un beau fauteuil, j’en ai récupéré un chez ma grand-mère… Puis j’ai vu une paire de fauteuils jaunes soldés chez Little Vintage Lovers (dont je vous parlais ici il y a peu) et je n’ai pas pu résister! Le fauteuil de ma grand-mère est au salon et dans le coin de la salle à manger, sous ma belle étagère scandinave des années 70, mes deux nouveaux ont trouvé leur place.

DSC_0237

Le tissu jaune or est impeccable, je les ai juste aspirés et désodorisés. Il faudra que je ponce et vernisse les accoudoirs et les pieds mais sans urgence… Ils sont très confortables et on s’y pose facilement, les enfants aussi.

DSC_0227

Au-dessus, j’ai un peu revu la compo de mon étagère. J’adore faire ça: changer en fonction des saisons, de mes humeurs ou de mes nouveaux achats…

DSC_0217

Enfin, comme j’ai en permanence des tricots et des tissages en cours, j’ai envie que ça aille assez vite. En ce moment mes aiguilles 8 sont occupées par un snood en point de riz pour Basile (j’attendais la pelote commandée il y a 10 jours pour poursuivre…) alors j’ai eu envie de tricoter avec mes aiguilles 15 en doublant le fil… Une technique que je n’avais pas encore expérimentée mais qui me plait beaucoup car ça avant super vite! Alors je me fais un snood en point de riz avec cette laine super douce qui rend très bien en double et avec ce point-là…

DSC_0228

Si vous êtes tentés par le tricot, je vous rappelle qu’il reste encore des places pour les Apéros DIY de vendredi chez Quatre Quarts, n’hésitez pas 😉