L’an dernier, je vous avais fait suivre au fil des mois mes expérimentations dans mon potager en ville grâce à ma collaboration avec Wolf Garten… Il y avait  eu quelques succès comme les bettes, les salades, les courgettes et les butternuts. Par contre, les limaces et la pluie avaient eu raison de mes tomates, haricots, aubergines.

Cette année, on a mieux su comment doser et on a pu pas mal bosser au printemps vu qu’il a fait assez beau. Du coup, aujourd’hui, on en profite super bien. On a eu des framboises et déjà plein de salades, haricots, courgettes vertes et jaunes, potimarrons et quelques tomates cerises. On va avoir : encore des salades, encore plein de courgettes et potimarrons, mais aussi des potirons, des butternuts, des courges oranghettis, des bettes, des scaroles, des tomates, des choux-fleurs, des brocolis, des choux de Bruxelles, et si tout va bien des aubergines et des melons (on croise les doigts bien fort). Bref, autant vous dire que pendant que je fais quelques travaux de peinture, loulou cuisine. Soupes de courgette-potimarron, courgettes farcies, pâtes aux bettes… On se régale 🙂

Allez, je vous fais visiter tous les recoins de mon potager urbain coloré et sous le soleil, enjoy!

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

D’un côté, on a les choux, bettes, salades, haricots (il faut que j’arrive à faire un peu de place pour les poireaux d’hiver, sensés être plantés maintenant)… J’adore les couleurs rouge et jaune des bettes et les teintes bleutées des feuilles de choux.

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Et de l’autre côté, toutes les sortes de courges s’enchevêtrent et forment un énorme tapis de feuilles, dominé par une grande consoude (engrais végétal naturel, utilisé en agriculture bio, c’est pour ça qu’on l’a plantée. Après, elle s’étend toute seule il parait)

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Et puis quand tu fouilles, tu trouves plein de légumes en préparation…

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Et derrière, il y a la serre à tomates (et melon, je croise toujours les doigts très fort: du melon en Belgique, je sais que c’est possible). Par contre, j’ai planté plein de variétés différentes et pour l’instant, ça ne donne pas grand chose. En août peut-être…

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Ça donne envie non? Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à me la poser en commentaire. je ne suis pas experte, mais je serais ravie de vous faire part de ma petite expérience 😉

Cet été, nous sommes sortis de notre zone de confort (la Provence) pour découvrir d’autres horizons: l’Italie, la Toscane plus précisément. Je vous ferai découvrir tous les bons plans de notre belle échappée dans un prochain article, mais d’abord, je voulais partager avec vous notre escale en Alsace. Parce que 1250 bornes en une fois, très peu pour moi, j’ai choisi de m’arrêter à l’aller comme au retour dans le sud de l’Alsace.

Sous les excellent conseils de Dona, de Matières Nomades, nous avons passé deux nuits au Domaines des Remparts à Sélestat. Il y a 6 chambres d’hôtes et une maison à louer. Nous on a été logés dans la jolie petite maison du 15e siècle rénovée avec beaucoup de goût. Je vous recommande vivement cette adresse si vous séjournez en Alsace. Non seulement parce que les prix sont vraiment raisonnables, mais en plus parce que les hôtes sont très sympas, de bon conseil pour visiter le coin, et le petit déjeuner est juste parfait. J’ai pas fait des masses de photos mais juste de quoi vous donner une idée quand même.

 

Photos : mon atelier déco

Sélestat est à deux pas de la route des vins. Les villages alentours sont vraiment jolis. Nous on a décidé de s’arrêter aux plus beaux villages de France 2014 et 2017. Kaysersberg ne nous a pas emballé plus que ça (même si c’est très joli et qu’ils ont une démarche écologique à saluer), par contre Eguisheim est vraiment splendide. On sent que le village a su surfer sur ce titre ces dernières années mais sans tomber dans l’excès des pièges à touristes. On peut s’y balader tranquillement et découvrir les jolies ruelles hyper fleuries. Visiblement, les habitants jouent le jeu et c’est super agréable!

Photos : mon atelier déco

Photos : mon atelier déco

Photos : mon atelier déco

Photos : mon atelier déco

Autre escapade dans le secteur: le château du Haut-Koenigsbourg. Il est rose et date du XIIe siècle mais est dans un état formidable. J’ai déjà visité des châteaux par le passé mais celui-là était au top. Les enfant ont ADORÉ… Loulou a expliqué plein d’anecdotes à Basile sur l’époque des chevaliers, les puits, les ponts levis, les meurtrières, les herses et autres mâchicoulis. Camille aussi a adoré découvrir un nouvel univers, admirer la vue. On a de la chance d’avoir des enfants hyper curieux qui ne râlent pas tandis qu’on visite un château… « Le château en haut de la montagne », comme ils disent 🙂

Photos : mon atelier déco

Photos : mon atelier déco

Photos : mon atelier déco

Autre bon plan en Alsace: la montagne des singes. C’est simple, c’est en redescendant du château! Prix d’entrée très raisonnable (9 euros par adulte, 5,50 par enfant de plus de 5 ans), les lieux sont propres et on ne sent pas « touristes pompes à fric ». Les soigneurs prennent vraiment soin des macaques de Barbarie du parc. Ils sont présents pour rappeler les règles indispensables au bien-être des animaux et répondre à nos questions. Il faut dire qu’ils mettent à disposition des visiteurs du pop-corn pour qu’on puisse en donner aux singes. C’est hyper pédagogique pour les petits d’apprendre d’où ils viennent, pourquoi on les sauvegarde, de faire les liens avec l’homme et de bien appliquer les règles du nourrissage.

Photos : mon atelier déco

Au retour, on a également fait une halte, plus petite cette fois, dans le sud de l’Alsace. Et là, j’ai un petit resto très sympa à vous conseiller : la Ville de Nancy, à Ribeauvillé. C’est de nouveau un super joli village alsacien et on a adoré cet établissement familial où on fait tout pour que le client se sente bien (menu spécial pour les enfants, coussin pour que Camille soit bien installée…). Ça nous a permis de découvrir les spécialités de la région : tarte flambée et choucroute… Ça tombe bien, quand tu rentres de Toscane et qu’il y a 10 degrés de moins… 😉

Voilà pour cette escapade alsacienne. On adore découvrir de nouvelles régions de France et je ne saurais que vous conseiller de prendre le temps de vous arrêter lors de vos départs et retours de vacances, de prendre le temps. Ça permet aussi de rouler en semaine, et pas forcément du samedi au samedi) et même d’éviter la circulation des camions si vous faites une partie du chemin le dimanche.

Vous connaissez l’Alsace? Vous aussi vous faites parfois des étapes un peu plus longues pour découvrir de beaux coins?

Je vous ai déjà parlé de notre cour/terrasse et de son sol en dalles de béton bancales plutôt tristounette. Quand la verdure réinvestit tout, elle se transforme en petit oasis urbain. Mais pour s’y sentir vraiment bien et en profiter un max, il faut meubler tout ça. Grâce à IKEA et sa très belle collection Sommar 2017 (été 2017 en suédois), on a pu créer l’endroit idéal pour se poser… Pour prendre le café « à la fraîche » les jours de canicule, pour prendre le soleil quand il fait beau, ou encore pour prendre l’apéro avec des amis, mon choix s’est posé sur ce salon en rotin dans un style vintage et bohème à la fois (de la collection Mastholmen). Il est confortable à la maison, les enfants l’ont également rapidement adopté. Un endroit pour se poser dehors l’été, c’est tellement précieux! Et puis le confort y est grâce à quelques coussins Grenö qui peuvent prendre la pluie et les UV sans souci. J’ai choisi les chevrons car j’adore ce motif, et puis les coloris vont bien avec les coussins bleus que j’ai déjà réservé à mon extérieur.

Photo: mon atelier deco

Photo: mon atelier deco

Photo: mon atelier deco

Photo: mon atelier deco

Pour compléter cette installation parfaite, on a choisi un grand tapis d’extérieur Morum (+ un petit pour bien délimiter l’espace salon d’extérieur) permettant de cacher les vilaines dalles et de pouvoir rester pieds nus dehors si on en a envie. Ici, mes kids adorent s’installer les pieds nus sur le tapis pour jouer après l’école. On l’a choisi en bleu-gris parce que cela se marie particulièrement bien avec la brique rouge des murs. Le chat aussi semble apprécier…

Photo: mon atelier deco

Photo: mon atelier deco

Photo: mon atelier deco

Photo: mon atelier deco

Enfin, quelques accessoires me semblent inévitables pour créer l’ambiance des soirées d’été parfaites : la lampe solaire à suspendre Solvinden, aux motifs ethniques pour donner du peps. Et puis ces quelques photophores Sommar 2017 sont parfaites car très différentes de ce qu’on a l’habitude de voir un peu partout. Le tout se marie bien avec les macramés, si chers à mes yeux, vous le savez bien 😉

Photo: mon atelier deco

Photo: mon atelier deco

Photo: mon atelier deco

J’ai adopté ce petit salon d’été il y a quelques semaines et je ne me lasse pas de regarder cette table basse, que je me régale à garnir au quotidien, pour nous, pour les kids ou les invités… À vrai dire, on s’y pose tout le temps!

Photo: mon atelier deco

Photo: mon atelier deco

Photo: mon atelier deco

Suivez-moi sur Instagram pour découvrir d’autres jolies ambiances dans notre belle terrasse IKEA durant l’été… À tout bientôt 🙂

Je vous ai déjà parlé de mes macramés? Oui bien sûr, mais avec ces quelques photos pro que j’ai à vous montrer, je vais finir de vous convaincre/continuer à vous inspirer. Par la même occasion, je vous parle un peu de mon actu en tant que créatrice…

Lorsque j’ai débuté le macramé, c’est surtout dans les suspensions pour plante que je me suis éclatée. Elles sont en vente chez Agave, mais aussi dans les boutiques partenaires d’Agave: Superbien à Louvain-la-Neuve et depuis peu Quatuor à Uccle. C’est là que la talentueuse Lindsay Zébier, d’ID First a réalisé quelques clichés de mes créations.

Photo: ID First

Photo: ID First

Photo: ID First

Photo : ID First

Photo: ID First

Photo: ID First

Photo: ID First

Photo: ID First

Il y a une troisième adresse où vous pouvez retrouver mes suspensions pour plantes: Matières Nomades à Genval pour qui j’ai créé une collection spéciale, avec un autre type de corde et des manchons en cuivre.

Et puis, j’ai la chance de faire partie des partenaires privilégiés du salon Marry Me qui se déroulera le 20 et 21 octobre prochain à Bruxelles. Les organisatrices ont imaginé un magnifique shooting pour illustrer leur thématique « Viva el amor ». Pour l’occasion, par un frais matin de printemps, je leur ai apporté (beaucoup de courage pour la journée…) des macramés réalisés pour décorer les chaises des mariés. Je suis fière de voir mes créations si joliment mises en valeur par le travail de Valentine et sa comparse, et sous le regard du photographe Sébastien Mélot.

Photo : Sébastien Mélot

Photo: Sébastien Mélot

Photo: Sébastien Mélot

Photo: Sébastien Mélot

Photo: Sébastien Mélot

Photo: Sébastien Mélot

Mes créations seront également présentes à Marry Me et c’est l’occasion pour moi de vous proposer de me lancer les défis les plus fous… Vous avez repéré quelque chose en macramé et vous voulez la même chose pour votre mariage, pour une chambre d’enfant, un petit bout de terrasse ou pour offrir à votre meilleure pote? Demandez-moi, j’adore les nouveaux défis 🙂

Au fil des saisons, je vois les nouvelles collections IKEA défiler et certaines me tapent particulièrement dans l’œil. C’est le cas de la collection SOMMAR 2017 (été en suédois) pour laquelle j’ai eu un énorme coup de foudre. C’est frais, c’est coloré et… c’est bohème. Ceux qui me connaissent le savent : j’affectionne particulièrement ce style. Et là, il est traité avec intelligence… Regardez ces quelques photos qui en disent long sur la capacité de quelques simples accessoires pour créer une ambiance, sur un petit balcon, sur une plage dans un jardin ou même pour un pique-nique dans les bois.

Premier univers, premier craquage: le salon de jardin en rotin. On adore le style vintage chic et bohème, et on adore particulièrement l’idée du rotin renouvelable…

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Après, qu’on ait une cour, une grande terrasse ou un petit balcon, on peut facilement créer un univers coloré et confortable avec des tapis conçu spécialement pour l’extérieur, des coussins également prévus pour rester dehors, des plantes bien sûr, des luminaires fonctionnant à l’énergie solaire et des photophores pour la final touch… Le manque d’espace n’est plus vraiment un souci!

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Et puis l’été, on vit dehors: on fait la sieste, on jardine, on se pose pour manger… On s’installe des petits coins dédiés à ces activités qu’on adore. Allez chercher des aromatiques ou cueillir des tomates dans son jardin, c’est quand même plus agréable, non?

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Photo : IKEA

L’été, on a aussi des envie de pique-nique avec les amis qui s’éternisent… Ben oui, on est tellement bien installés avec ces lanternes, coussins, et textiles colorés et bariolés qui donnent le ton. On craque aussi pour la vaisselle aux motifs en relief et aux couleurs douces qu’on voit bien sur notre table d’été…

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Photo : IKEA

Photo : IKEA

On peut même pousser le bouchon encore plus loin en s’installant un coins douillet à l’arrière d’un vieux van, pour sillonner les routes et dormir là où la route/le vent nous mène…

Photo : IKEA

Alors, toutes ces couleurs, toutes ces ides, ça vous inspire? Je vous montrerai tout bientôt pour quels meubles et objets de la collection j’ai craqué. Vous avez une petite idée ? Il y a déjà quelques indices sur mon Instagram 😉

Il y a quelques mois, nous avons décidé avec mon amoureux, de laisser l’étage aux enfants et d’investir la salle de jeux/bureau au rez-de-chaussée. Il y avait tout à faire dans cette chambre aux murs très irréguliers et au sol en vinyle jaune vieilli… Alors on a retroussé nos manches (enfin, surtout mon homme et mon papa) et on a attaqué les travaux. Cela a pris du temps mais au final, j’ai la chambre que j’avais imaginée… Je voulais des couleurs douces, apaisantes, naturelles, c’est donc vers le beige et le gris qu’on s’est orientés. Je voulais des jeux de textures et de matières, et là, la moquette en laine et le papier-peint Arte ont donné le ton.

Choisir le papier-peint et la moquette

Les papiers-peint Arte proposent une offre de papiers-peints très large et variée. La marque est réputée pour ses produits de qualité et j’ai trouvé mon bonheur avec le Signature Canvas (coloris 24501 si vous voulez tout savoir). Pourquoi ce choix? Tout simplement parce que j’avais peur de ma lasser d’un motif mais avec l’effet donné par celui-ci, mes objectifs en matière de texture et de couleur étaient remplis.

Photo: mon atelier déco

En même temps, il a fallu choisir la moquette. On l’a choisie écrue et en laine… C’est salissant, certes, mais on savait d’entrée que les chaussures seraient bannies dans notre chambre. Et puis la laine apporte beaucoup de chaleur: en-dessous, il y a seulement un vieux plancher puis la cave et grâce à notre tapis épais, on ne sent pas du tout le froid… Au contraire, ça isole bien. On a de nouveau choisi une effet texturé volontairement: je ne voulais pas d’un tapis tout lisse, je voulais du relief.

Photo: mon atelier déco

La pose du papier-peint et du tapis ont donc été les deux grosses étapes délicates mais rondement menées par un papounet qui n’en n’était pas à son coup d’essai question tapisserie.

Disposer les meubles

Dans cette petite pièce dont un mur est occupé par la double porte, un autre par la fenêtre et le radiateur et un troisième par une ancienne cheminée, nous n’avions pas vraiment de choix pour installer notre grand lit. Mais au final, c’est parfait : un grand lit, 2 commodes, une petite table de nuit et un petit bureau. On ne pourrait pas y installer quoi que ce soit d’autre mais c’est volontaire: la taille de la pièce permet de mettre l’essentiel et cela en fait un cocon… C’est ce que je recherchais.

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Soigner la déco

Des tentures en lin AM.PM aux embrases en cuir, des coussins en lin également signés Linge Particulier, des paniers en osier pour ranger 1001 choses (Matières Nomades), des jolis miroirs de chez Superbien, une étagère String Pocket (qui me faisait de l’œil depuis longtemps) et puis un plaid en grosses mailles que j’ai tricoté cet hiver, et un tissage que j’ai réalisé exprès pour le suspendre sur mon joli papier-peint… Je suis ravie.

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

Photo: mon atelier déco

J’aime ma nouvelle chambre parce qu’il y a beaucoup de moi, de nous, dedans. On s’y sent bien, on s’y pose et on y fait de beaux rêves 🙂
Qu’est-ce qui vous plait particulièrement dans cette nouvelle chambre? N’hésitez pas à me laisser un commentaire avec vos avis sur le papier-peint, la déco, les pièces home made ou l’ensemble… Ca m’intéresse et j’aime vous lire 😉

Merci à Arte pour cette très belle collaboration