Avant de m’envoler quelques jours pour New York, je voulais vous proposer un petit DIY, ça faisait longtemps. Alors je me suis amusée à créer une suspension murale dans l’esprit du macramé. Vous pouvez l’adapter à votre goût en choisissant d’autres coloris ou motifs, mais voilà les bases.

Photo: monatelierdeco

Matériel nécessaire :

– Un bâton ramassé dans les bois, préalablement poncé (le mien était déjà débarrassé de son écorce)
– Du fil coton de 3,5 cm d’épaisseur
– De la laine de la couleur de votre choix
– Une aiguille à laine
– Des ciseaux
– Un mètre

Marche à suivre :

Coupez des fil en biais et pliez-les en deux. J’en ai découpé 12 (entre 100 cm et 200 cm). Comptez environ 4 cm de plus pour chacun.

Photo: monatelierdeco

Nouez-les au bâton grâce au nœud à tête d’alouette. Pour cela, passez les deux bouts dans la pliure.

Photo: monatelierdeco

Serrez les nœuds pour qu’ils collent au bâton. Il suffit de tirer sur le double fil. Équilibrez-les pour qu’ils soient à intervalle régulier sur le bois.

Photo: monatelierdeco

Coupez un grand brin de laine et nouez-le perpendiculairement au fil de coton, en faisant un nœud à tête d’alouette.

Photo: monatelierdeco

Commencez à enrouler la laine autour du fil de coton, en passant à chaque fois dans la boucle avant de resserrer.

Photo: monatelierdeco

Si vous voulez faire un triangle comme j’ai fait en vert et en jaune, comptez le nombre de nœuds que vous faites et réduisez de deux sur le fil suivant, puis de nouveau de 2 sur celui d’après, et ainsi de suite, jusqu’à arriver à 2.

Photo: monatelierdeco

Rentrez le fil restant grâce à une aiguille à laine.

Photo: monatelierdeco

À la fin, ajustez pour former les triangles en faisant glisser doucement les nœuds colorés sur le fil de coton, vers le haut ou vers le bas. Vous pouvez aussi former des barrettes colorées parsemées ça et là, comme je l’ai fait en gris.

Photo: monatelierdeco

Enfin, utilisez votre mètre ruban pour découper un beau biais.

Photo: monatelierdeco

J’ai volontairement choisi de ne pas mettre trop de couleurs pour qu’on voit encore le coton, mais rien ne vous empêche d’en utiliser plus, pour une suspension plus colorée.

Photo: monatelierdeco

 

Photo: monatelierdeco

Photo: monatelierdeco